Saloum-Saloum, placé sous mandat de dépôt, risque d’être exclu de l’arène

Saloum-Saloum, placé sous mandat de dépôt, risque d’être exclu de l’arène

Le lutteur Saloum-Saloum,  placé sous mandat de dépôt, vendredi dernier, par le juge du 3e cabinet, s’éloigne des arènes. Lui qui a projeté de nouer son gimb pour rencontrer Nguer de Tay Shinger  va devoir rembourser les 5 millions d’avance et suivre, la mort dans l’âme, l’ambiance des arènes, à partir de Rebeuss.

Poursuivi pour trafic et détention de drogue, le pensionnaire de l’écurie «Saku Xam Xam» de père Birahim file directement vers les assises.

S’y ajoute que s’il est condamné devant les  assises, Saloum-Saloum risque d’être  radié du monde de la lutte.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire