PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
pire - Saisie de munitions à Pire : Le procureur traque un suspect militaire

Saisie de munitions à Pire : Le procureur traque un suspect militaire

Une information judiciaire a été ouverte suite à la saisie de 3.900 munitions de guerre à Pire. C’est du moins l’information livrée par une source proche du parquet.

Un militaire suspect en cavale

Le Procureur de la République Serigne Bassirou Gueye qui a reçu le dossier, a lancé la traque contre un militaire en cavale, et accusé d’avoir voler ces minutions.
Amadou Bécaye Sangaré, militaire en service au Camp Lemonier de Dakar, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a ôté sa tenue pour s’enfuir hors de nos frontières, et qu’il serait localisé au Mali.

Découverte d’un trafic illicite de munitions

Dans la nuit du 26 au 27 octobre vers 2 heures du matin, les éléments du commandant Abdoulaye Diallo de la Brigade de Tivaouane ont effectué un contrôle de route à bord d’un véhicule particulier sur la Nationale 1. Une patrouille qui a permis de mettre la main sur des munitions de guerre destinées à des groupes basés en Mauritanie ont été saisies à Pire.

Révélation du chauffeur Ahmed Ndiaye

Au cours de l’audition, un autre chauffeur, Ahmed Ndiaye, qui est le destinataire du colis, a révélé aux enquêteurs que les munitions lui ont été livrées par un certain B. Sangaré, un militaire en service au camp Lemonier à Dakar, situé dans la commune Bel-air.

Des munitions pour armes lourdes

Utilisées dans les grands conflits, ces munitions sont destinées à des armes lourdes portées par des chars de combat ou des véhicules de types Pick-up, seuls aptes à supporter des rafales qu’elles renvoient. Elles sont performantes et ont un pouvoir de pénétration et de perforation extraordinaire. Selon un expert, elles peuvent provoquer un carnage en quelques minutes lors des grands conflits.

Munitions Procureur
Annonces

(8) commentaires

Sow Mouhamad

Sa c’est honteux comment un auxiliaire peut voler des armes, ou sont-ils ces supérieurs,,

Matar

Vraiment désolé par ce que tou le monde dit que Sénégal revo diamou la maI?

Sia

Trop facile

Ndiadiane

voilà les &mis sénégalais sénégalaises restons vigilants certains de nos soient disant amis voisins veulent que le sénégal aussi brule comme leur pauvres pays et quelques uns des leurs vivent parmis nous et maitrisent bien notre pays plus que nous le croyons ils parlent bien wolof portent des noms chqngés pour mieux s’adapter au sénégal mais cachent des projets de destabilisations .Que dieu bénisse notre beau pays le SENEGAL

Charles

IL FAUT FOUDRE LA CEDEAO AU DIABLE ET CONTROLER NOS FRONTIERES.

Pape Diene

Drogue disparu’ munition disparu’ argent disparu cheeey Sénégal..

Jes8Black

il ya des complicités haut placées pour laisser echapper 3900 balles de guerre, pour le mali

Apres la cocaine , le senegal sera la plaque tournante des trafiquants d’armes

République à grands problemes

Mbaye

Ecoutez des armes lourdes circulent dans la sous-règion vous allez voir en 2024 si Macky Sall force le 3ème il y aura une guerre civile inarrêtable

Publier un commentaire