PUBLICITÉ
forum-economique
Saint-Louis : Un berger fusillé par un gardien de périmètre agricole
PUBLICITÉ

Saint-Louis : Un berger fusillé par un gardien de périmètre agricole

A Polo 2, un berger a été fusillé par un gardien de périmètre agricole dans la commune de Diama. La victime de 22 ans, évacuée à l’hôpital régional, est entre la vie et la mort. Les bergers des six villages de la zone réclament l’arrestation du tireur.

Les villages de Polo 1 – Polo 2, Massara Gabou… sont très en colère. Un berger de 22 ans habitant dans le village de poulo 2 a reçu un coup de fusille d’un gardien agricole. Après des heurts ont éclaté entre les deux parties.

Evacuation

Le bergers évacué à l’hôpital régional est entre le vie et la mort. « Un de nos fils a reçu un coup de fusille. Un gardien d’un périmètre agricole est l’auteur de cet acte ignoble et inhumain. Le berger est actuellement à l’hôpital. Il est entre la vie et la mort. Personne ne peut le voir. C’est vraiment déplorable« , a déclaré Sidy Mama Ka et Saliou Sow qui parlent au nom des bergers.

Auteur des faits en liberté

Pour ce éleveurs, l’auteur des faits continue librement de vaquer à ses occupations sans être inquiéter par la gendarmerie. Un comportement qu’il dénoncent avec le dernière énergie. « L’auteur des faits est ici dans cette commune. Après avoir passé quelques heures à la gendarmerie, il a été libéré par les éléments de la brigade. C’est injuste« , ont-ils dénoncé.

Bœufs en otage

Plus de 300 bœufs appartenant à ces éleveurs mécontents sont, aujourd’hui, entre les mains des agriculteurs. Une situation qu’ils assimilent à une provocation. « Le septel est actuellement entre mes mains des agriculteurs. Il y a, au moins, 300 bœufs. On peut les récupérer. Mais nous savons que ça peut dégénérer« , ont-ils expliqué.

Les populations de Polo 2 dans la commune de Diama, très remontées, veulent que le jeune soit évacué à l’étranger ou dans une autre structure de la capitale dans les plus brefs délais pour sauver sa vie.

PUBLICITÉ