PUBLICITÉ

Saccage de l’infirmerie du Cous à Kaffrine : Réaction du Dg du Coud Abdoulaye Sow

Le directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (Coud), Abdoulaye Sow, a annoncé samedi, le démarrage des campus de Diourbel et Toubacouta. Une réaction survenue après le saccage, par des étudiants, de l’infirmerie du Cous de Kaffrine.

Quarante-huit heures (48) heures après le mouvement d’humour des étudiants de Kaffrine, l’autorité sort de sa réserve. Vraisemblablement touché par le saccage, Abdoulaye Sow fait des annonces dans le but de calmer les ardeurs. « Vous savez, le propre de l’étudiant c’est de manifester. Mais il faut aussi comprendre que cette université (Ndlr : Kaffrine) est en construction. L’Etat a fait suffisamment d’efforts pour que cette volonté d’avoir des universités régionales soit mise en place. Mais tout accouchement est difficile. Aujourd’hui, c’est le Coud qui supporte ces universités-là. Tous les bâtiments qui devaient être loués l’ont été. Il va falloir qu’on soit patient et qu’on sache quand-même qu’il y a des efforts qui sont faits et qui sont substantiels », a déclaré sur Rfm le directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar.

Livraison de campus

Dans quelques mois en principe, annonce M. Sow, le campus de l’Université de Kaffine sera livré.

Désolation

L’autorité se désole cependant de la violence avec laquelle les étudiants revendiquent. Selon le Dg, ce sont des pratiques dépassées. La violence n’a jamais rien donné. « Bientôt, tous ces campus-là dans toute la région du Sine-Saloum vont démarrer », a-t-il notamment rassuré.

Bourses

Véritable casse-tête. Abdoulaye Sow est « convaincu » qu’il y aura toujours des difficultés concernant les bourses. Seulement, assure-t-il, les critères – pour l’obtention des bourses – sont très clairs. « La direction des bourses est unique dans tout le pays. Lorsque le moment viendra, chaque étudiant qui entre dans le cadre de ces critères-là, sera bénéficiaire. Il va falloir conjuguer nos efforts parce que c’est très difficile. Kaffrine est dans un environnement économique assez compliqué », a-t-il conclu.

Abdoulaye Sow Cous
Annonces

(7) commentaires

Malick Diallo

cher camarade ont vous a confier le coud csdt pour travaller il faudra etre serieux vous gerer tres bien le bien coude vous svez tendance de prendre largent du peuple pour preparè les elections avenire ont connait vos sale politique un systeme de soustraction frauduleuse a des fins politico politiciennes les quartre vingt dix pourcents des directeurs politiciens il ne travaille il fond que detournait largent du contrbuable ont demande de travaller sur vous plait aux coude ya baucoup de choses a faure de grace ne detournait pas largdnt a des fins politicos politiciennes la facons dont on fait la poltique aux elle est tres sale vous porter prejudice a des milliers sst des miliers de senegalais ces des oratique malsainnes un systeme de 1960 ya beaucoup dentre vous qui sont devenu riche illicitement monsieur abdou diouf avait creer lenregitrement illicite a sa tete le commissaire disparu en irack ce commissaire avait des secrets beaucoup il avait les numeros des compte k la ou ont nas mit largent volè detournait lenregitrement illicite a ete vite etoufè il dont mis un gendarme qui nas pas put continuer le travaille il passer tout son temps a dormire vous creer des institution mes pas de suivie vous etes les premiers a les violer vous etes tous des malhonetes des grand voleurs tous ce que vous nous proposer cest faux les premiere voleur ces vous mes demain inchalla ces la tombe vous netes pas de bonne foi vous netes pas un excemple le peuple est tres fatiguè inchalla vous aller payer dans vos tombe la tombe elle est infoudriable monsieur macky sall a continuer la meme politique de 1960 ce que soncko a dit sur le systeme cest vraie .celui qui a un consieller comme le president abdou diouf est le feu tanor dieng est moustapha niase il passe a cotè ces le systeme le plus pourie il sont dturis ce pays ya combien de milliards volè de 1960 a maintenant ont peux lenumerè pauvre senegal les quartre vingts pourcent des poliyicien iront en enfer je vous le jure la tombe est infroudriable je nenvie pas un politicien sutout les politiciens de 1960 il sont assez fait du male dieu ne les pardonne jamais aux plus grand jamais jai pitier de eux

    Mariama Niang

    Que de fautes !! Si tu es un étudiant , je ne sais pas où va l’UNIVERSIT🙄

      Jano

      Il en va de vous hein

    Jano

    Malheureusement l’idée est bonne mais c’est illisible

Abdoulaye

Pourquoi chacun croît que les problèmes accumulés depuis les indépendances peuvent être résolus dare dare. Les citoyens veulent tout en même temps. Depuis la mise en place de certains programmes, chacun veut être le premier servi. Le gouvernement n’a qu’à mettre les entreprises devant leur responsabilité et sanctionner en cas de retard. Il faudra associer les bénéficiaires dans le suivi des chantiers.

Babacar Sour

Abdoulaye saydou sow un DG qui réalisé l’Université de notre rêve. Félicitation !

Kanysaf

Hana sen baye sou diohéwoul dépense daniouy tal keur gui ? Belle facon de presenter ces revendications.

Publier un commentaire