Téléchargez l'appli SENEGO
S. Modou Kara et ses milices : “Inacceptable!”, selon la Raddho

S. Modou Kara et ses milices : “Inacceptable!”, selon la Raddho

L’Etat doit travailler à éviter l’anarchie au Sénégal. La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) avertit suite à la découverte de certaines dérives dans les centres de redressement du marabout Sérigne Modou Kara. Sadikh Niass, le secrétaire général, estime que “c’est inacceptable dans un Etat de droit“. Il demande aux autorités de prendre ses responsabilités.

Les milices, un danger pour la société

Il faudrait que l’Etat ramène les choses à l’ordre. On ne peut pas accepter dans un Etat de droit qu’il y ait des centres de redressement parallèles. Je n’ai jamais entendu ça dans un pays civilisés. Permettre des installations des centres de redressement qui ne sont pas connus de l’Etat où on amènerait des gens pour les redresser contre quoi (…). Il faudrait que l’Etat essaie de ramener de l’ordre et prendre des mesures fortes pour pouvoir arrêter ces choses là“, a-t-il déclaré au micro de la Rfm.

Prendre des mesures drastiques et draconiennes 

Il poursuit en allant plus loin : “L’Etat a trop laissé faire avec les milices en laissant certains marabouts, certains hommes politiques, certains groupes se doter des milices, c’est dangereux“, regrette le secrétaire général de la Raddho.

Rappel

Le feuilleton de la descente musclée des éléments de la Section de Recherches de la gendarmerie dans les centres de redressement de “Kara sécurité” installés dans la banlieue dakaroise est loin de connaitre son épilogue. Dans un communiqué, la Section de recherches de la gendarmerie stipule avoir démantelé des lieux où des centaines d’individus âgés de 17 à 42 ans, sont placés sous haute surveillance et victimes de séquestration, de maltraitance, voire de torture.

304
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires