Royaume-Uni : Condamnation de Romy Andrianarisoa pour corruption lors de l’attribution de licences minières

Royaume-Uni : Condamnation de Romy Andrianarisoa pour corruption lors de l’attribution de licences minières

Romy Andrianarisoa, ex-directrice de cabinet du président Andry Rajoelina, a été condamnée à trois ans et demi de prison par un tribunal de Londres pour corruption. La justice britannique l’accuse d’avoir sollicité des pots-de-vin pour des licences d’exploitation minière attribuées au groupe britannique Gemfields.

Les faits reprochés à Andrianarisoa ont été mis en lumière par l’agence britannique de lutte contre la criminalité qui a diffusé des enregistrements post-condamnation où elle négocie ces pots-de-vin, suggérant son influence sur le président de Madagascar.

L’enquête menée par la NCA a conduit à son arrestation à Londres en août, en compagnie de Philippe Tabuteau, un Français considéré comme son associé. Tabuteau a également été jugé et reçu une peine de 27 mois pour complicité.

Cette affaire met en évidence le rôle clé joué par Andrianarisoa et l’abus de la confiance et de la responsabilité qui lui étaient confiées, comme l’a souligné le juge Christopher Butcher lors de la déclaration de la sentence.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire