PUBLICITÉ
aspt"
Revue Presse : Politique et agriculture à la Une
PUBLICITÉ

Revue Presse : Politique et agriculture à la Une

Les journaux reçus mercredi à l’APS ont mis en exergue l’actualité politique, le meurtre à Touba Khaira d’une femme enceinte et la validation de la nouvelle politique agricole pour l’autosuffisance alimentaire, dont le coût est estimé à 1021 milliards de francs CFA.

En politique, Sud Quotidien aborde l’interdiction d’activités de sensibilisation et de mobilisation de l’opposition dans ce contexte de pré-campagne électorale pour les législatives du 31 juillet prochain.

’’Interdiction des activités de sensibilisation et de mobilisation de l’opposition en pré-campagne électorale : quand les préfets tronquent la Loi !’’, affiche à sa Une Sud.

Selon la publication, ’’les autorités administratives campent sur leur non-compréhension des dispositions de l’article L61 du code électoral qui interdisent aux médias la diffusion de la propagande politique pendant cette période de pré-campagne électorale pour les législatives du 31 juillet’’.

’’Dernier exemple en date après le coup de force contre Yewwi Askan Wi, la détermination de l’Administration territoriale à brimer toute tentative de sensibilisation et de mobilisation de la coalition AAR-Sénégal’’, précise le journal.

WalfQuotidien note la volonté de certains hauts responsables de l’Alliance pour la République (APR, pouvoir), d’activer la machine pour donner un troisième mandat au président de la République, Macky Sall, élu à la tête du pays en 2012, réélu en 2019.

’’Troisième mandat pour Macky : l’APR déblaie le chemin’’, titre le journal qui ajoute : ’’Les masques commencent à tomber’’.

’’Sujet tabou au niveau de la mouvance présidentielle, le débat sur le troisième mandat du président Macky Sall a été relancé par Thérèse Faye Diouf. La responsable APR donne la pleine mesure de la volonté du camp présidentiel à reconduire Macky Sall en 2024’’, écrit Walf.

Le Quotidien revient sur la répression de manifestants lors des rassemblements de l’opposition notamment, en donnant la parole à l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, un des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi. ’’Répression de manifestants : Khalifa bande les muscles’’, affiche à sa Une le journal.

’’On n’acceptera plus que des manifestants pacifiques soient tués’’, déclare Khalifa Sall.

L’Observateur met le focus sur Ousmane Sonko, le leader de l’opposition et titre : ’’L’envers du discours : Ousmane Sonko : un politique à découvert’’. L’Obs évoque ’’la prise de conscience tardive et la massification à tout’’ de sa formation politique.

Le Soleil met en exergue la nouvelle politique agricole du gouvernement et affiche à la Une : ’’Exit le PRACAS, place nette à la PASAD’’.

Le ministre de l’Agricultre et de l’Equipement rural a présidé hier à Diamniadio l’atelier de validation de la politique agricole pour la souverainté agricole durable (PASAD) dont le coût est estimé à 1021 milliards de francs CFA.

Ce nouveau programme prend le relai du programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS).

D’autres journaux se sont intéressés aux faits de société notamment au drame survenu à Touba Khaira (Touba), où le corps sans vie d’une femme enceinte a été retrouvé dans un bâtiment.

’’Ndèye Diop tuée par son petit ami : passion mortelle’’, affiche à sa Une Bës Bi Le Jour.

’’Ndéye Diop qui aurait été tuée par son petit-ami, avait disparu depuis samedi. Le présumé meurtrier qui avait pris la poudre d’escampette, a finalement été interpellé par la police’’, écrit le journal.

Sur le même sujet, Libération livre ’’les terribles révélations de l’enquête’’.

’’On en sait un peu plus sur le crime qui défraie la chronique à Touba. Agée de 15 ans et en état de grossesse d’après les dernières confidences tenues à son bourreau présumé, Ndèye Diop a été tuée par son ex-petit ami (…)’’, informe Libération.

La publication précise : ’’C’est hier vers 13 heures que la Police a été informée d’une bagarre suivie de mort au centre commercial Serigne Abdou Lahat sis au quartier Khaira. Depuis lors, Abdourahmane Mbacké, élève en classe de CM1 à l’école Ablaye Sy de Darou Khoudoss est en garde à vue’’.

PUBLICITÉ