Revue de presse du 27/3/2015: Les sujets politiques font la Une des quotidiens

Les sujets politiques sont les plus en exergue dans la livraison de vendredi de la presse quotidienne, les journaux traitant pour la plupart des perspectives nées de la condamnation de Karim Wade pour enrichissement illicite.

La Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a condamné l’ancien ministre Karim Wade à six ans d’emprisonnement ferme et une amende de 138 milliards de francs CFA.

Le quotidien Le Populaire, par exemple, évoque à sa Une la candidature du PDS à la présidentielle de 2017, pour dire que « Wade a légitimé le choix porté sur son fils Karim Wade ».

Le journal explique que pour ce faire, le secrétaire général du PDS s’est fondé sur la présence de 51 fédérations horizontales représentant tous les départements, neuf organismes internes, 13 fédérations extérieures. S’y ajoute que selon lui, « le vote qui a désigné Karim Wade est sans équivoque ».

Sud Quotidien s’intéresse lui l’absence de dialogue entre le pouvoir et l’opposition. Le journal alerte à sa Une à propos d’une  »ligne rouge ».

« La tension politique qui s’est exacerbé avant et après le verdict de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) contre l’ex-ministre d’Etat Karim Wade (…), comme en témoigne l’interpellation de plus d’une vingtaine de membres et proches du PDS dont Me El Hadji Amadou Sall, ancien ministre de la Justice, a fini de remettre au goût du jour la problématique du dialogue politique au Sénégal », analyse Sud quotidien.

La Tribune signale que « 26 libéraux sont emprisonnés’’ ces derniers jours. « Le PDS peuple Rebeuss et la riposte se prépare », écrit de son côté La Tribune, non sans rappeler que 26 libéraux se trouvent actuellement retenus en prison.

Le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) Toussaint Manga, entre autres responsables de l’ancienne formation au pouvoir, figurent parmi ces personnes interpellées, signale le journal.

Enquête s’intéresse au même sujet et liste à sa Une « les autres victimes » du procès Karim Wade. Selon ce journal, le PDS « est décimé par les multiples détentions de ses militants avant et après le verdict de la CREI condamnant Karim Wade à six ans d’emprisonnement ferme et une amende de 138 milliards de francs CFA ».

« Il faut démanteler la CREI, ce monstre froid », plaide le secrétaire général de l’Union du renouveau démocratique (URD, opposition), Djibo Leity Ka, dans des propos rapportés par Le Témoin quotidien.

Le Soleil annonce que le président Macky Sall a baptisé la deuxième université de Dakar (UNIDAK II) au nom du professeur Amadou Mahtar M’Bow, ancien ministre et directeur général de l’Unesco.

Cette décision a été prise en Conseil des ministres pour saluer  »le combat historique pour la défense du nouvel ordre mondial pour l’information, l’engagement patriotique ainsi que le militantisme permanent pour la paix et la démocratie de M. Mbow ».

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *