Révélations sur la 2ème Lfr : 5 milliards pour faire face à Boko Haram, 2, 5 milliards pour payer les avocats dans l’affaire Mittal…

Révélations sur la 2ème Lfr : 5 milliards pour faire face à Boko Haram, 2, 5 milliards pour payer les avocats dans l’affaire Mittal…

Les 150 millions de dollars – soit 75 milliards de francs Cfa – à verser à l’Etat du Sénégal par la société indienne Arcelor Mittal sont affectés à des investissements prévus dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), a indiqué le Premier ministre Mahammed Dionne.

Lors de la Conférence de presse, (en réponse aux accusations de Me Abdoulaye Wade), le Premier ministre, Mahammed Dionne a révélé que 40 milliards de francs, des 75 milliards de FCfa obtenu dans le dossier Arcelor Mittal, ont été mis dans la loi de finances rectificative 2014. Dans la deuxième Lfr a consommé presque de 10 milliards FCfa de cette somme.

En effet, l’Etat a octroyé 2 milliards 400 millions de francs Cfa à Kumba Ressources pour compenser une partie de ses dommages. Une somme de 2,5 milliards de francs a également été décaissée pour payer le reliquat des honoraires des avocats (constitués dans le dossier Arcelor Mittal) et la facture du Tribunal arbitral de Paris.

Autre secret de cette deuxième Loi de Finances rectificative, La Tribune révèle que 5 milliards FCfa ont été décaissés pour le programme de défense et de sécurité nationale. Ce, explique-t-on, au regard de l’environnement géopolitique et sécuritaire de la sous-région. Boko Haram ?

Par ailleurs, s’agissant de l’organisation du dernier Sommet de la Francophonie, le canard du groupe D Media renseigne que le Sénégal n’a reçu de ses partenaires que 2,2 milliards à titre d’appui. Ce qui, souligne-t-il, est très dérisoire, au vu de ce qui a été dépensé.

Tribune

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire