PUBLICITÉ
saourou sene - Résultats des examens : l'Etat pointé du doigt par Saourou Sène

Résultats des examens : l’Etat pointé du doigt par Saourou Sène

Les résultats du Baccalauréat (Bac) et du brevet de fin d’étude moyen (Bfem) de cette année ne sont pas fameux. Une situation qui pousse l’Etat et les enfants à se renvoyer la balle.

L’échec

Lors de la cérémonie de remise des prix du concours général, le président de la République avait pointé du doigt les enseignants comme les principaux responsables de l’échec des élèves. Ce que réfute le syndicaliste Saourou Sène… Car, pour lui, « tout le monde a constaté qu’il n’y a pas eu de grève cette année. Donc, s’il y a un taux d’échecs aussi important, il faut revoir l’ensemble de la pédagogie, mais surtout le mode d’évaluation. »

La faute de l’Etat

Sur les ondes de la Rfm, le secrétaire général du syndicat autonome des enseignants du moyens secondaire du Sénégal (Saems) se pose la question de savoir : « comment peut-on comprendre qu’au moment où le nombre de candidats augmente, l’Etat décide de réduire le nombre de correcteurs ? »

Les explications

Pour lui, « il faut revoir tout le processus des examens et concours. » ET Saourou Sène rappelle aussi que « pour l’épreuve de maths du Bfem, ils ont donné des sujets qui dépassent la compétence des élèves. Pour le Bac, ils ont reconduit l’épreuve de géographie de l’année dernière, cela déroute les élèves. C’est tout cela qu’il faut revoir.« 

Examens Saourou Sène
Annonces