Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Résultats concours Cames : Pr Adama Diaw corrige le Sg du Saes

Les résultats 2021 du Cames continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, accroché par le quotidien Enquête+, Pr Adama Diaw, (membre jury 2005-2019) a apporté des précisions sur les soupçons de règlements de comptes et de subjectivisme faits par certains enseignants, notamment le SG du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES).

Précisions…

“Permettez-moi d’abord de préciser que de 2005 à 2019, j’ai fait partie du jury d’agrégation. Cela veut dire que j’ai siégé à sept reprises ; j’ai été président de jury à deux reprises et président coordonnateur des jurys, c’est-à-dire président de tous les présidents. Je parle donc d’expérience”, a précisé Pr Adama Diaw dans une interview avec le journal EnQuête.

Président du Jury…

“Ce que je puis vous assurer, c’est que contrairement à ce que peuvent penser certains, quand vous êtes président de jury, quelle que soit votre nationalité, votre rang, les textes vous interdisent rigoureusement d’être rapporteur des travaux d’un ressortissant de votre pays. Un Sénégalais ne peut pas être l’évaluateur des travaux d’un autre Sénégalais. Il ne peut être l’évaluateur d’un enseignant relevant de son université, même s’il est de nationalité différente”, explique l’enseignant-chercheur à l’Ugb.

Obligation de réserve…

A l’en croire, lors de la première épreuve, l’obligation de réserve impose même, à un membre de ne pas parler, lorsqu’un candidat de son pays passe devant le jury. L’enseignant rappelle qu’à l’université, l’évaluation se fait par les pairs, à tous les niveaux, et elle est toujours collective.

Membre du jury…

“Quand vous prenez le concours d’Agrégation, le jury est composé de sept professeurs titulaires. Il n’y a aucune préséance d’un membre sur l’autre et il doit être équilibré. Par exemple, si vous prenez le dernier concours, il y avait deux membres de l’Afrique de l’Ouest, deux de l’Afrique centrale, deux professeurs de français, et le président qui est aussi de l’Afrique de l’Ouest. Il faut savoir que ce dernier n’a aucun pouvoir sur les autres”, poursuit-il.

Résultats…

Pr Adama Diaw révèle que chacun évalue et qu’à l’arrivée, les résultats sont convergents. D’après lui, il ne peut y avoir de doute sur la transparente de la procédure.

Rappel…

Pour rappel, sur l’échec des candidats issus de la faculté des sciences économiques de l’Ucad, le SG du Saes avait déclaré que tous les candidats qui ont été recalés sont membres du Saes et ont des difficultés connues de tous avec le recteur Aly Mbaye, qui était le président de jury. Et cela crée des doutes dans la tête de certains. D’autant plus que les travaux pour lesquels ils ont été recalés, ce sont des travaux publiés dans la meilleure revue, en l’occurrence CNRS.

60 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    4:50 - 04/12/2021

    PSG : Le club compte se séparer d’Abdou Diallo cet hiver !

    Whatsapp
    4:28 - 04/12/2021

    Grève : Les transporteurs lèvent le mot d’ordre et exigent le respect des accords (Senego Tv)

    Whatsapp
    1:49 - 04/12/2021

    Ballon d’or, Alfred Gomis : « Les gardiens ne sont presque pas considérés… »

    Whatsapp
    1:00 - 04/12/2021

    Trophée Yachine : Alfred Gomis monte au créneau pour Édouard Mendy !

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp