Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Reprise des combats à huis clos : Matar Bâ reçoit les acteurs de la lutte samedi

Promoteurs, lutteurs et amateurs ont fait du bruit cette semaine après l’annonce de la reprise des compétitions nationales à huis clos. Un tollé qui est bien arrivé aux oreilles du ministre des Sports, Matar Ba, qui va les recevoir demain samedi en audience.

Les lutteurs reçus par le ministre demain

La décision de reprendre les activités sportives arrêtée par le ministre des Sports et accompagnée du respect strict des mesures barrières n’agrée pas toutes les disciplines. Si le ministre Matar Ba, de concert avec ses collègues de la Santé (Abdoulaye Diouf Sarr) et de l’Intérieur (Félix Antoine Diome), a répondu favorablement à la demande des autorités du football national, en annonçant la reprise des championnats locaux avec le respect strict des mesures barrières édictées, il lui faudra trouver un format adéquat pour la lutte. Le ministre des Sports, conscient de l’enjeu, pour parer au plus pressé, va recevoir les acteurs de la lutte après-demain samedi 26 décembre.

Les promoteurs contre les combats huis clos

Les promoteurs, par la voie de leur président Pape Abdou Fall, avaient tiré la sonnette d’alarme pour dire non à des combats organisés à huis clos. S’en est suivie la sortie du président des amateurs de lutte, Doudou Diagne Diecko, qui lui aussi a apprécié négativement cette décision qui fait suite à la montée des cas de Covid-19 ces dernières semaines.

De même que les lutteurs aussi

Ce mardi, sur initiative du lutteur Boy Niang, une partie de la crème de la lutte s’est réunie pour faire face à cette décision. Ils se sont regroupés en conférence de presse pour que l’Etat revienne sur cette décision et les laisse exercer leur métier convenablement, comme les autres sportifs. Le monde de la lutte s’est donné rendez-vous pour dire non à la fermeture de l’arène sénégalaise. Papa Sow, Boy Niang, Siteu, Eumeu Sène, Baye Mandione ont tous fustigé la décision de l’Etat interdisant les manifestations.

Vers un bras de fer
Si des disciplines comme le football et le basket ont déjà salué la mesure et programmé le démarrage de leur saison au début du mois de janvier, la lutte n’entend pas se plier à cette décision. Les lutteurs, promoteurs et amateurs de lutte vont-ils eux aussi gagner leur bras de fer contre la décision d’organiser des combats à huis clos ?

77 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    20:48 - 18/01/2021

    Suivez en direct l’entretien Avec Marième Faye Sall… (Vidéo)

    Whatsapp
    20:45 - 18/01/2021

    2e vague de Covid-19 : les prières recommandées par Chérif M. Aly Aidara (Guide communauté chiite)

    Whatsapp
    20:41 - 18/01/2021

    Des Sénégalais de Provinces catalanes réclament un consulat de proximité

    Whatsapp
    20:21 - 18/01/2021

    Turquie: Mame Baba Thiam buteur et passeur décisif avec Fenerbahçe

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp