PUBLICITÉ
me abdoulaye wade 4 1 - Report élection locale : Me Wade met en garde le président Macky Sall...

Report élection locale : Me Wade met en garde le président Macky Sall…

« Le Parti Démocratique Sénégalais prend connaissance avec étonnement de la volonté manifeste de Macky Sall de reporter une deuxième fois la tenue des élections locales, prévues le 1er décembre 2019…« , nous apprend une note parvenue à senego, et par signé Sg national du Pds.

Report élection – « Décès Tanor« 

En effet, après le report des élections locales, par consensus entre la société civile et les partis politiques, lors du dialogue politique dirigé par le général Mamadou Niang, le parti de Me Wade a exprimé  son opposition à cette décision. « Le PDS est farouchement opposé à cette tentative de report, qui n’est sous-tendue par aucun argumentaire recevable. Il semble évident que Macky Sall et ses alliés cherchent par ce biais à échapper au désaveu dont ils feront l’objet à l’occasion de ce scrutin« , fait savoir Me Abdoulaye Wade.

Pour le Pape du Sopi, « cette décision est d’autant plus regrettable qu’elle intervient au moment où le Sénégal est endeuillé par la perte du Secrétaire Général du Parti Socialiste M. Ousmane Tanor Dieng. En agissant ainsi, Macky SALL donne, une fois de plus, la mesure de son manque notoire de décence et d’élégance, et espère dissimuler ses basses manœuvres pour imposer une décision aussi importante sur la vie de nos collectivités locales avec la complicité de représentants de partis politiques qui n’ont pour la plupart aucune légitimité politique« .

Mise en garde…

Ainsi, la Parti démocratique sénégalais (PDS) tient,  « solennellement à le mettre en garde contre les conséquences de cette nouvelle forfaiture. Il sera tenu comme unique responsable des répercussions de cette décision arbitraire dont la seule motivation est d’éviter d’essuyer le mécontentement des sénégalais à l’égard de sa politique marquée par une succession de scandales et la hausse généralisée des prix« .

« Le PDS appelle toutes les forces vives de notre pays, attachées à notre modèle démocratique à rejeter catégoriquement cette nouvelle violation du calendrier électoral et à s’engager dans cette nouvelle bataille pour le respect de notre droit à choisir librement des représentants qui agiront dans l’intérêt premier des collectivités locales et des populations« , conclut Me Wade dans la note parvenue à senego.

Me Abdoulaye Wade Parti Démocratique Sénégalais (Pds
Annonces

(6) commentaires

Alioune Toure

Il cherche à échapper à sa défaite politique. L,opposition ne devrait point la lui permettre.

Baye Fall

Contre temps si finale bi lanou nek

Cheikh Tidiane Diene

Il fera rien du tout des menaces mises en garde en l air et puis quand on vous invite au dialogue vous ne venez pas vous voulez nous faire croire que c est vous qui décidez tout allez vous reposer chez vous en France et laissez nous décider de notre avenir.

Nitt

Mame sa wala wey na

Birame Ndoye

LE PDS ,À L’IMAGE DU PARTI SOCIALISTE ET DES RÉPUBLICAINS EN FRANCE, EST MORT DE SA BELLE MORT, TUÉ PAR CELUI QUI L’A CRÉÉ EN VOULANT IMPOSER SON FILS.
IL VOULAIT EN FAIRE UNE AFFAIRE DE FAMILLE ET TOUT S’EST ÉCROULÉ COMME UN CHÂTEAU DE CARTE.
TOUS LES « CADRES »SONT PARTIS.
LES « RATS »ONT QUITTÉ LE NAVIRE DÈS QU’IL A COMMENCÉ A PRENDRE EAU.
CEUX QUI SONT RESTÉS N’ONT AUCUN POIDS POLITIQUE.
LES DONNÉES ONT CHANGÉ PARTOUT DANS LE MONDE.
LES PARTIS TRADITIONNELS SONT ENTRAIN DE DISPARAÎTRE.

Zal

Sa femme lui en veut du cas de Karim.Elle l’accuse d’avoir créé les problèmes du fils et lui demande de force de régler ce problème avant car les années ne s’arrêtent pas et Mr prend de l’âge.