Annonces
Publicité
» » » « Réponse à mes détracteurs islamistes »...

« Réponse à mes détracteurs islamistes » Par Ibrahima SENE

  • Aliou FAMA Aliou FAMA

Les masques commencent à tomber depuis que j’ai commencé à démontrer que l’Islamisme radical qui a enfanté le djihadisme est enterré au Sénégal depuis la bataille de Somb où périt Maaba diakhou Ba, suite à la défaite de son armée conduite par Lat Dior Ngoné Latyr Diop. Et je rappelais que le djihadisme fut définitivement enterré au Sénégal depuis que Lat Dior, de retour à son Cayor natal d’où il s’était exilé pour chercher alliance anti coloniale chez Maaba dans le Rip, avait essuyé un refus catégorique de Khadimou Rassol, de lui confier ses taalibes pour continuer le djihâd contre les Français dans leur tentative de finaliser la conquête coloniale du Sénégal. C’est ainsi qu’un soit -disant érudit , appelé Serigne Mbaye Gueye Syll, montait au créneau pour me démentir en comparant l’année de la bataille de Somb, avec celle de la naissance de Khadimou Rassol pour tenter de nier le fait historiquement établi du refus de ce dernier de donner ses taalibes à Lat Dior pour continuer sa guerre sainte de lutte anti coloniale contre les Français. Il faudrait vraiment avoir perdu le sens de la notion d’une approche historique, pour tenir de tels propos. Surtout, lorsque que Seigneur Syll, en se basant sur son raccourci historique qui n’a aucun sens, me reproche d’avoir dit que Khadimou Rassol avait cautionné la laïcité de l’Etat! Quand je dis qu’il avait refusé le djihâd, Monsieur Syll en déduit que j’ai dit qu’il avait cautionné la laïcité de l’Etat! S’il est vrai que le djihâd est anti État laïc, et promeut un État islamique, il n’est pas exact d’en déduire que refuser le djihâd c’est cautionner l’Etat laïc. Le djihadisme est une option de répandre l’Islam par la violence en y soumettant les populations conquises.

C’est ce que Khadimou Rassol n’a pas voulu puisque, comme je l’avais écrit, son option pour répandre l’Islam c’est  » l’Education et le volontariat ». Ce sont ces propos qui ont mis les  » islamistes radicaux apprentis djihadistes » dans tous leurs états, et les ont poussés à une levée de bouclier générale contre ma personne, accusée de travestir les enseignements de Kahdimou Rassol. Et c’est de la même manière que Serigne Cheikhouna Bara Falilou Mbacke s’en est pris à moi en prétendant porter la contradiction à mon analyse de la victoire du  » Non » dans le Département de Mbacke, lors du référendum du 20 mars 2016. Non seulement il a repris les contre- vérités de Serigne Syll , mais il est allé jusqu’à nier une évidence qui saute aux yeux et qui a participé à cette victoire du  » Non ». Cette vérité c’est le mécontentement de nombre de sénégalais de confession musulmane qui ont étudié comme lui dans les pays arabes pour obtenir des diplômes d’Enseignement Supérieur dans tous les domaines , comme Ingénieurs , Docteurs et autres, et qui, de retour au Sénégal, trouvent du mal à trouver un emploi qui correspond à leur qualification, dans la Fonction publique et autres entreprises publiques et parapubliques, du fait de leur non maîtrisé du Français qui est la langue officielle au Sénégal. D’ailleurs, leur difficulté à parler Français est largement reconnue dans le discours tenu par Serigne Mbacke.

Ce profond sentiment de discrimination dans l’emploi public du fait de leur non maîtrisé de la langue officielle qui est le Français, a amené nombre d’entre eux à indexer la laïcité de l’Etat, comme étant la cause. Cet amalgame qu’ils font entre la langue officielle d’un État et la nature sociale de l’Etat, reflète le niveau de confusion des concepts qui les caractérise. Ainsi pour eux la laïcité est anti islamique et est la cause de leur marginalisation face à l’emploi public. Pour gagner leur vie, ils sont contraints de se convertir « en Serignes daaras » alors que nombre d’entre eux n’ont aucune formation pédagogique pour leur permettre d’enseigner le Coran. D’où les dérives que l’on déplore souvent dans l’instrumentalisation des enfants que des parents leur confient pour leur éducation islamique. Ce sont ces dérives auxquelles le projet de modernisation des daaras veut mettre fin, et contre lequel l’on assiste à une levée de bouclier par peur de perdre leur emploi suite aux exigences d’aptitudes pédagogiques pour tout prétendant à l’enseignement coranique que ce projet qu’il présente comme anti islamique, veut instituer. Ainsi, pour défendre leur option d’un État confessionnel, et défendre leurs intérêts matériels d’existence, ils instrumentalisent les convictions islamiques des 90% de la population sénégalaise. C’est par ce que je dénonce cette instrumentalisation que ces gens voient en moi un adversaire dangereux qu’il faut tenter de mettre en mal avec les musulmans en général, et la famille de Khadimou Rassol, en particuliers.

C’est pour cela, ils usent de l’anti communisme le plus vulgaire pour arriver à leur fin. Ils répètent ce que tous ceux qui vivent de l’exploitation de l’homme, ont toujours accusé le Communisme qui mène une guerre sans merci contre eux en éduquant et en informant les exploités de leur droit naturel à refuser tous les systèmes qui les asservissent et les exploitent, et qui ne reculent même pas d’instrumentaliser la religion à cet effet. Ce sont eux que Marx a accusé d’utiliser la religion comme « opium » pour endormir le peuple et pérenniser leurs systèmes d’ exploitation et d’asservissement des peuples. Et c’est pour cette raison que des gens comme Serigne MBacke et Serigne Syll me vouent une haine féroce et cherchent à m’excommunier. Je leur rappelle que s’ils sont de vrais musulmans mourides, ils ne devraient pas s’autoriser à dire qui est musulman ou qui est mouride. Ni l’Islam, ni le Mouridisme ne leur donne cette autorité. Ils devraient savoir que pour un musulman mouride, seul Dieu est juge, et le Prophète (PSL) et Khadimou Rassol sont ses témoins dans l’au -delà. Se substituer à eux pour dire qui est musulman et qui est mouride, c’est banni par l’Islam, et contraire aux enseignements de Khadimou Rassol. Que cela leur déplaise on non, je suis  » communiste par choix de société »,  » musulman par ma foi » et  » mouride d’obédience « ! Pour cela, je n’ai pas besoin d’avoir un chapelet en main partout, et ou un turban sur la tête.

Mais soyez sur que la victoire du  » Non » à laquelle vous avez fortement contribué en présentant le projet de réforme comme anti islamique et de l’égalisation de l’homosexualité, vous a permis d’abuser des convictions religieuses des populations du Département de Diourbel, mais vous avez échoué pour n’ en avoir mobilisé que 31%! Cela rassure, car vous ne pourrez pas continuer tout le temps à abuser des convictions religieuses de cette minorité. L’écrasante majorité du peuple musulman dont les mourides ont découvert votre jeu. Personne ne vous laissera détruire ce pays par la haine, la marginalisation, l’exclusion et la stigmatisation. Les sénégalais de toutes confessions et de toutes confréries ont appris à vivre dans la tolérance et la convivialité dans une République démocratique et laïque dans la paix civile. C’est en cela que notre peuple est exemplaire et jouit d’un respect indéniable dans le concert des Nations.

Fait à Dakar le 9 Avril 2016
Ibrahima SENE /PIT/CDS

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

11 commentaires

  • S’y abdoul
    09/04/2016 12:48

    Bravo .Ce qui se conçoit bien ,s’annonce clairement . C’est à l’état d’arrêter ces véreux djihadiste qui combattent la laïcité qui le vecteur de notre stabilité.

  • Galsen
    09/04/2016 13:03

    Tu a bien dit

  • Ayle
    09/04/2016 13:25

    Dommage qu’un intellectuel de la trempe de MSene soit si hypocrite.Tout le monde sait que tu es marxiste pur cd qui n’est pas compatible avec une croyance islamique car ta foi rime avec le matérialisme.pire la versalite de tes positions tenleve toute crédibilité aux yeux des sénégalais.

  • Mamadou
    09/04/2016 14:02

    tu elucubres Mr Sene tu n as rien saisi.Tu divagues

  • APERISTE
    09/04/2016 14:04

    En lisant ce texte je me demande d’o vient son auteur. Mais cette personne est dangereuse hein. Comment un intellectuel de cet acabit peut falsifier hontment l’histoire sans rsigner. Ibrahima SENE ya niakk dioom tei meun doul !!! Li dara diaro ko ci aduna. Fenn nga tay fenn wou reuy si tu dis que Lat Dior tait all demander Cheikh Ahmadou Bamba de lui donner ses talibs pour qu’il fasse le djihad face aux colons. Au-del d’tre un mensonge grotesque c’est une falsification de la vrit historique et une insulte la dignit de tous les sngalais. Soudei prserver ton poste de PCA diaral nala di produire tous les jours des articles kilimotriques dpourvus de toute rigueur scientifique… Niakk nga diom torop ak sa forokhaay… Essaie d’tre un homme normal et prsentable et arrte de raconter des balivernes khana amo ndiabott gnou teuyei la. Tu es devenu trop dbile quoi.

  • dakar
    09/04/2016 14:36

    ki dalle bayi lene adouna muigui cie kanamam dokholle reck bakhame docie amme ndamme

  • APERISTE
    09/04/2016 14:43

    En lisant ce texte je me demande d’où vient son auteur. Mais cette personne est dangereuse hein. Comment un intellectuel de cet acabit peut falsifier éhontément l’histoire sans résigner. Ibrahima SENE ya niakk dioom tei meun doul !!!

    Li dara diarou ko ci aduna. Fenn nga tay fenn wou reuy si tu dis que Lat Dior était allé demander à Cheikh Ahmadou Bamba de lui livrer ses talibés pour qu’il fasse le djihad face aux colons. Au-delà d’etre un mensonge grotesque, c’est une falsification de la vérité historique et une insulte à la dignité de tous les sénégalais. Soudei préserver ton poste de PCA diaral nala di produire tous les jours des articles kilométriques dépourvus de toute rigueur scientifique… Niakk nga diom torop ak sa forokhaay…

    Essaie d’etre un homme normal et présentable et arrete de raconter des balivernes khana amo ndiabott gnou teuyei la. Tu es devenu trop débile quoi.

  • Ali
    09/04/2016 16:21

    Maba Diakhou s’est sacrifié pour une cause noble.Tu dois avoir la honte de tes propos Mr Ibrahima Sene fanatique maxiste

  • babs
    09/04/2016 17:01

    ki momona doul deugue

  • cow boy
    09/04/2016 20:57

    Donc le prophte a utilis la violence pour rpandre l’islam et en l entands on sait qu’il est plus radical que les autres et il y a trop de contradiction dans ses propos ,ce sont ces genres qui poussent la radicalisation ,ignare qu il est

  • véridique
    10/04/2016 03:21

    Tu es un vrai menteur.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *