Réouverture Ucad : Un calendrier d’urgence proposé avec moins de risques

Réouverture Ucad : Un calendrier d’urgence proposé avec moins de risques

Moustapha Mbacké Gueye, étudiant en licence 2 à la Faseg (Ucad), en perspective de la reprise des enseignements à l’Ucad, propose au ministre de tutelle, Cheikh Oumar Hanne, une réouverture avec moins de risques liés au coronavirus.

Dans le contexte d’une reprise des cours prévue ce 1er septembre 2020, je vous écris cette lettre pour vous proposer un calendrier d’urgence afin d’éviter des risques éventuels lies au Coronavirus.

D’abord boucler le premier semestre

Depuis le 14 mars 2020, le président de la République a pris la décision de suspendre les enseignements à l’Ucad ainsi que dans toutes les écoles et universités du Sénégal pour éviter la propagation du covid-19. Cette décision reste toujours salutaire car les conditions de vie des étudiants de l’UCAD ne riment pas avec une quelconque lutte contre cette pandémie. Et Malheureusement, à cette date, la majorité des facultés n’ont pas bouclé leurs premiers semestres.  Il restait non seulement les examens du premier semestre mais aussi quelques TD à terminer.

Une ouverture par groupes de facultés

Cependant, deux problèmes se présentent : le volet pédagogique et le volet social.

L’Ucad fait présentement plus de soixante dix neuf mille étudiants et nous savons tous que rassembler tout cet effectif serait une décision certainement suicidaire. Dans les pavillons, amphithéâtres, et restaurants les mesures barrières ne peuvent en aucun cas être respectées.

Maintenant pour réduire le risque de contamination, je propose à ce qu’on veille à une ouverture par groupes de facultés. Comment ?

Vu que la date du premier septembre est fixée et demeure idéale pour éviter une année blanche, je propose à ce qu’on divise les facultés en deux groupes :

Premier groupe : Faseg, Fsjp, Inseps…

  • Du mardi 1er septembre au jeudi 17 septembre : Le premier groupe de facultés aura 10 jours de rattrapage des cours et TD et une semaine d’examen. Pour ensuite rentrer tout en respectant les mesures.
  • Du vendredi 18 au lundi 21 septembre : on laisse le groupe suivant de s’installer

Deuxième groupe : Flsh, Fst…

  • Du Mardi 22 septembre au jeudi 15 octobre : Le deuxième groupe de facultés aura 10 jours de rattrapage et une semaine d’examen pareillement.

Pour ce qui est du compte du deuxième semestre de l’année universitaire 2019-2020, si les situations s’améliorent, le nombre de cas diminue, ce qu’on souhaite d’ailleurs, à partir du 2 novembre on commence pour terminer au mois de janvier.

3 COMMENTAIRES
  • khady ba

    Cette idée est pertinente

  • Aliou Niane

    Mr cette proposition n’est pas la bonne.

  • Etudiant

    L’idée est bonne mais on ne pas pas rattraper en 10jours contre un mois perdu notamment 6mois ouhh frère. Aussi des examen qui se succède dans ce même temps. Nous ne voulons que étudier le véritable probléme en est que l’estimation de cette date a été certain au reprise des cours pour ces autorité, donc nous ne pouvons pas en arrivé là et ils veulent nous sacrifier pour une année qui se cache sous leur décision. J’aurais aimé être le ministre de l’enseignement pour ne pas me soucier de l’avenir universitaire car chaque mois perçevoir de salaire à quoi bon de se soucier sur autre chose n’est-ce on a réussie?

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *