PUBLICITÉ

Refus d’accès au Cap Vert : Deux Sénégalaises refoulées… (Senego TV)

Les Sénégalais sont-ils indésirables au  Cap-Vert ? Ce pays a t-il pris la décision non notifiée aux autorités sénégalaises de refouler tout passager en provenance de chez le Président Macky Sall ? Sans quoi, qu’est-ce qui explique la mésaventure de ces deux Sénégalaises, qui ont quitté Dakar lundi, en début de soirée pour Praia, et qui ont été refoulées sur Dakar à leur arrivée à l’aéroport ?

PUBLICITÉ

Des questions sans réponses qui ont courroucé deux compatriotes qui assimilent cette mesure  à « du racisme voilé ». Et pourtant, ajoutent-elles, le vol retour à bord duquel elles s’étaient engouffrées était rempli de Cap-verdiens…

Séance d’explication soumise aux autorités sénégalaises par une des victimes sénégalaises dans cette vidéo…

Regardez :

#CapVertSénégal #Sénégalaises

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

16 commentaire

  1. slayer

    ce nest pas normal

  2. Ngomgom

    reciprocité rek. nous aussi nous devons controler nos frontieres et imposer des titres de séjour. Certains textes de la CEDEAO nous retardent.

  3. ASS

    Ils ont oublié les boat-people qu’ils nous ont déversés à Dakar au lendemain des indépendances quand une forte famine les a assailli

  4. Alibaba

    Attendez d’avoir la réponse. Ils ont dû dire aux sénégalais renvoyés chez eux le motif, non ?

    1. Baba

      les policiers cap verdiens si t coutumiers des faits. Ils le font tout le temps. Alors qu’il ya la libre circulation des personnes de la CEDEAO.

  5. tex

    Parfois ils demandent 1000 euros en cash avant d’embarquer. Jai vecu au Cap Vert mais certains Senegalais exagerent car ils y vont pour faire des choses pas claires comme le traffic de visa vers l’europe et le Bresil

  6. Eric

    Oui je sais pas trop

  7. MT

    Ceci n’est pas nouveau. Demander au ministre des aff. étrangère qui a expérimenter ce refoulement lui même qui a fait le trip comme un sénégalais lambda. Il allait être refoulé. Ils savent.
    Appeler moi: 14046323485 si vous en voulez plus.

  8. jah

    cet état est fort quand il s’agit de sonko pour les besoins des sénégalais zéro+zéro+zéro…

  9. Babs

    C’est toujours la meme chose avec les Senegalais.Ils accusent les Cap-Verdiens d’etre des racistes sans preuve.Le Cap-Vert est devenu un pays respecte et respectable et ils ne veulent pas laisser les Senegalais venir faire la merde chez eux comme ils le font partout ou ils vont en masse comme c’est le cas actuellement.Jusque dans les annees 80,ce sont les Cap-Verdiens qui venaient au Senegal pour ameliorer leur vie.Maintenant ce sont les Senegalais qui vont au Cap-Vert pour fuire la misere au pays de la Teranga.C’est la faute de la classe politique dirigeante du Senegal,d’avoir permis d’etre depasse par les Iles du Cap-Vert sur tous plans:economique,social,ect..La corruption est a l’origne de tous nos problemes au Senegal.

  10. Djily

    c’est triste de voir que le Sénégal ne respecte pas ses citoyens. Les étrangers ont plus de pouvoir que nous dans notre pays. Je vis à l’étranger et je ne peux pas être raciste mais je suis traité comme un étranger et j’ai accepté ma situation. Mais comment comprendre que les étrangers puissent jouir de toute les libertés et que les Sénégalais soufre. Les exemples ne manquent pas. Gabon guinéen équatorial. Bissau. cape Verde et d’autres. Il est tant que des mesures de réciprocité soit prises pour préserver la dignité vive le Sénégal

  11. SLAM

    senegal pays de moutons…loun lene tek rek gnou teguoko….du balaie meme chose au maroc,mauritanie,cap vert et jen passe..

  12. KALS

    JUSTE UNE PRÉCISION J AI ETÉ RÉCEMMENT A PRAÎA FAUT ETRE PRUDENT AVANT DE JUGER: CHAQUE PAYS A SES PROPRES EXIGENCES POST COVID AU CAP VERT NUL N ENTRE S IL N A PAS SON TEST COVID 72H CE QUE LE SENEGAL A ÉLIMINÉ

  13. Tombon

    Si jetais le commandant de bord de l’avion j’aurais debarque tous les passagers et retourner avec nos deux compatriotes. Je m’en fous qu’on me vire ou pas

  14. MT

    MT

  15. MT

    Rectification!!!
    C’était le ministre des sénégalais de l’extérieur qui y était les celui des aff. étrangères.