Real Madrid/Barcelone : Quand le vestiaire du Real utilise une photo de Gerard Piqué pour se motiver…

C’est un fait, la rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone va bien au-delà du monde du football, tant l’antagonisme entre les deux villes est grand de l’autre côté des Pyrénées. Si les tensions se sont légèrement apaisées ces dernières années, tous les amateurs de football espagnol ont encore en mémoire les Clasicos extrêmement tendus de la saison 2010-2011, lorsque José Mourinho et Pep Guardiola dirigeaient les deux équipes. L’arrière latéral madrilène Alvaro Arbeloa est revenu aujourd’hui sur cette période de sa carrière.

« AVANT LA FINALE, VALDEBEBAS ÉTAIT TAPISSÉ DE LEURS DÉCLARATIONS »
« Ils ont commencé avec le 5-0. Pas parce qu’ils t’en mettent cinq, mais par les déclarations qu’il y a eu après. Après une démonstration comme ça ils ont fait quelques déclarations qui nous ont fait très mal, et qui nous ont affecté psychologiquement. Ensuite nous avons été capables de les battre en Coupe du Roi. Toute cette semaine avant la finale de la Coupe, Valdebebas (Ndlr : le centre d’entraînement du Real Madrid) était tapissé de leurs déclarations sur leur supériorité, leur style, toutes ces choses, ainsi que la photo de Gerard Piqué avec sa main (Ndlr : en référence à la manita et aux cinq buts inscrits par le Barça). Ne me demande pas qui l’a fait parce que je n’en ai aucune idée », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à Jotdown.

LE JOUR OÙ ARBELOA A DÉCOUVERT MOURINHO…
L’international espagnol a également évoqué lors de cet entretien les premiers contacts de José Mourinho avec l’équipe merengue. « Nous nous sommes rendus compte de qui était Mourinho un jour de pré-saison. Les Espagnols, nous venions d’être champions du monde et nous avons rejoint les autres à Los Angeles. Nous avons joué un match contre le Galaxy et nous étions menés 2-0 à la mi-temps. Des cris sont sortis de sa bouche. Il n’en a épargné aucun. Nous avons appris très vite qui était Mourinho. Tu n’imagines pas Pellegrini crier comme ça sur Cristiano. Nous nous souvenons tous de cette intervention. Il a dit : « Vous ne voulez pas courir ? Pas de problème pour moi : banc. Toi non plus ? Pas de problème : tu sors »», a-t-il déclaré.

2 COMMENTAIRES
  • macho

    Madrid no puedes acer nadaa cone nosotros

  • macho

    visca. barca messi crack

Publiez un commentaire