PUBLICITÉ

Ravi Poojari extradé : Redouté en Inde, un ange au Sénégal

Ravi Poojari a été finalement extradé. Il est actuellement en garde à vue dans un tribunal, jusqu’au 07 mars prochain…Pour les besoins d’enquête. L’Indien à l’élan caritatif au Sénégal, est très redouté dans son pays…

Ravi Poojari très respecté au Sénégal

Ces dix dernières années, Ravi Poojari est la personne la plus recherchée en Inde. Mais il avait des bras caritatifs au Sénégal. Où il est présenté comme bienfaiteur hors pair. Il a creusé des puits, aidé » des pauvres. En offrant des vêtements et en fournissant de la nourriture. En devenant ainsi parmi les hommes les plus respectés au Sénégal.

Il avait un passeport burkinabé

L’Indien aurait séjourné au Sénégal au cours des trois dernières années. Il avait ouvert un hôtel « Maharaj » à Dakar, devenu très célèbre.
Avant de s’installer au Sénégal, il était au Burkina où il a séjourné 12 ans  sous la fausse identité de Anthony Fernandes. Il était aussi dans le secteur de l’électronique au Sénégal.

Ravi Poojari, originaire du littoral du Karnataka, a une femme et trois enfants. Au moment de son arrestation, il avait un passeport burkinabé.

Placé en garde à vue jusqu’au 7 mars

A Bangalore, soumis aux tests médicaux obligatoires, il  a ensuite été emmené devant un tribunal d’instance sur la route de Nrupathunga où il sera placé en garde à vue jusqu’au 7 mars. A Bangluru, le fugitif est impliqué dans 36 délits et à Mangaluru environ 39.

Les causes d’une extradition

Ainsi, la police sénégalaise a été alertée de la notice rouge émise contre lui dans le cadre de l’affaire de fusillade Shabanam Developper du commissariat de police de Thilaknagar, le 15 fevtier 2007. Dans laquelle deux personnes ont été abattues.

Et, Poojari a été arrêté le 19 janvier 2019, dans un salon de coiffure, alors qu’il était venu se teindre les cheveux

Le 19 février, la Cour suprême avait rejeté sa demande contestant son extradition vers l’Inde.

Ange Inde
Annonces

Publier un commentaire