PUBLICITÉ

Rapport d’ Amnesty : Le Sénégal est en contact avec la Chine pour avoir des équipements de torture

Amnesty torture repression senegal
Rapport d’ Amnesty : Le Sénégal est en contact avec la Chine pour avoir des équipements de torture

Selon le rapport d’Amnesty présenté mardi, Le gouvernement du Sénégal est accusé de procurer en Chine d’armes de torture comme des matraques électriques, des fers aux pieds. «Une entreprise nommée China xinxing import/export, révèle le rapport, a indiqué avoir des relations commerciales avec plus de 40 pays africains dont le Senegal. Cette société vend notamment des poucettes (menottes à pouces) et des matraques électriques, ce dernier outil pouvant être utilisé pour appliquer des décharges extrêmement douloureuses sur des zones corporelles telles que les parties génitales, l’aine, la gorge ou les oreilles», note le rapport exploité par « Walfadjri ».
Amnesty rappelle que «des équipements antiémeute chinois ont également été utilisés pour réprimer l’opposition en République démocratique du Congo (Rdc) lors des élections de 2011, qui ont donné lieu à des violences faisant au moins 33 morts et 83 blessés».

Annonces

(3) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
dimxa

pourquoi amnesty ne s offusque pas des bombardements francais et américain en irak ou leur appuie au rebelles syriens quels hypocrytes

jax

MerCi frère Dimxa.Deux poids deux mesures:symbole de l’hypocrisie occidentale.

Sall abouba

L’état du Sénégal doit faire preuve de responsabilité et met tt au diapason

Publier un commentaire