PUBLICITÉ

PV Audition – Khalifa Sall ne se “rappelle” plus du 13ème mois, mais…

Libération dans une  publication exclusive et ce, en première partie, a relayé les contenus des PV d’audition de Khalifa Sall et de ses co-inculpés, par le Doyen des juges, dans le cadre de l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Dans le Pv,le maire de Dakar argue ne pas se rappeler du 13ème mois et évite de répondre à certaines questions. 

” Je ne me rappelle plus de ce treizième mois”

Le 17 mars, il est question dans le bureau du magistrat instructeur d’une treizième dotation qu’aurait reçue le maire de Dakar. Le juge ouvre le dialogue : “Les fonds que vous appelez ‘Fonds politiques’ étaient disponibles pour combien de mois dans l’année ?/C’était mis à ma disposition pour les 12 mois de l’année correspondant à l’inscription budgétaire/Les enquêteurs ont relevé le paiement d’un treizième mois dans le courant de l’année 2013. Qu’en dites-vous ?/Je ne me rappelle plus du paiement de ce treizième mois.”

Le juge voulait connaître la destination des “Fonds politiques”.  Réponse de Khalifa Sall : “Il s’agissait de fonds politiques, le maire les utilisait de façon discrétionnaire au profit des administrations, institutions, populations démunies et nécessiteuses. Je n’ai jamais utilisé les fonds à des fins personnelles.”  

 “Je ne suis pas homme d’argent…”

Le 23 mars, le maire de Dakar repasse dans le bureau du juge Samba Sall. Qui rappelle à Khalifa Sall qu’il est accusé d’avoir détourné 1,8 milliard de francs Cfa.

“Le maire de Dakar tempête” : “De toute ma vie, de toute ma carrière, c’est la première fois que je fais l’objet d’une accusation aussi calomnieuse. En servant l’État, j’ai toujours été respectueux de la loi et des règlements. (…) Je ne suis pas un homme d’argent et tous les Sénégalais connaissent mon train de vie et mes moyens de vie.”

Le même jour, Khalifa Sall est confronté à Mbaye Touré, le directeur administratif et financier de la mairie de Dakar. Ce dernier confirme ses déclarations antérieures selon lesquelles il “remettai(t) les fonds en mains propres au maire, Khalifa Sall”.

“Les fonds étaient à ma disposition, mais…”

L’édile de la capitale acquiesce, avec une petite nuance dans le propos : “Je confirme mes déclarations selon lesquelles les fonds étaient mis à ma disposition par le Daf Mbaye Touré.”

Le juge intervient : “Le problème est de savoir si les fonds étaient mis à votre disposition en mains propres ou autrement.”

Khalifa Sall reste imperturbable : “Je confirme que les fonds étaient mis à ma disposition par Mbaye Touré.”

 

42
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • eeevvve 21:05 - 13/07/2020 Premier League : Man United rate deux importants points contre Southampton…
  • Matthijs de Ligt kalidou koulibaly 21:03 - 13/07/2020 Kalidou Koulibaly grand fan de ce jeune défenseur: “Il est imbattable et il grandira encore”
  • sut 20:49 - 13/07/2020 Justice : Le Préfet autorise la marche du Sytjust prévue ce mardi 14 juillet
  • niang 20:17 - 13/07/2020 Réhabilitation mosquée de P.A : Accusé d’escroquerie, Niang Kharagne fanfaronne