PUMA : Plus de 200 millions de dépassements sur les salaires de personnel de 2019 à 2021 (Cour des comptes)

PUMA : Plus de 200 millions de dépassements sur les salaires de personnel de 2019 à 2021 (Cour des comptes)

La Cour des comptes a publié ce vendredi le rapport définitif du Programme d’Urgence de Modernisation des Axes et Territoires frontaliers (PUMA) sur Volet Promotion économique des jeunes et appui à l’autonomisation des femmes (2019-2021). Les contrôleurs ont fait état de plusieurs manquements de ce programme crée 2016, actuellement dirigé par le coordonnateur national Moussa Sow, comme en atteste l’examen des dépenses de personnel et d’acquisition de biens et services, les rémunérations et la mobilisation des ressources.

L’examen des dépenses de personnel et d’acquisition de biens et services a fait ressortir de nombreux cas d’inefficience dans l’emploi des ressources financières. Les salaires versés au personnel ont connu une augmentation très rapide qui s’est traduite, en 2021, par un des dépassements de 42% sur les prévisions. En effet, en application de la loi, « le comité de pilotage et du suivi du PUMA a validé les budgets révisés, respectivement en ses séances du 08 janvier 2019, 23 juillet 2020 et 16 décembre 2021. Le montant des salaires du personnel est ainsi fixé 444 148 097 F CFA en 2019, à 491 294 628 F CFA en 2020 et à 504 600 184 F CFA en 2021. » Cependant, le rapprochement des ordres de virement des salaires avec les autorisations budgétaires des dépassements importants. « L’excédent des réalisations sur les prévisions est de 203 373 737 F CFA en de 2019 à 2021 en valeur absolue, soit 42 % en valeur relative, constate les contrôleurs », déclare la cour des comptes.

En plus, les rémunérations versées aux prestataires de service, notamment les chargés de mission, grèvent les ressources fort limitées du programme. « D’un montant de 61.740.000 FCFA en 2019, lesdites rémunérations s’élèvent à 236.620.000 FCFA en 2021, soit une augmentation de 174.880.000 FCFA en valeur absolue, et 283,3% en valeur relative », informent les contrôleurs.  

Des dépassements ont également été notés sur les frais de mission à l’intérieur et, dans une moindre mesure, à l’extérieur du territoire national.
S’agissant de la consommation de carburant, « il est ressorti des travaux des dotations à des personnes n’y ayant pas droit et le dépassement des quantités prévues par la réglementation », mentionnent-ils. 

La mobilisation des ressources pour le financement des activités inscrites au Plan de Travail Budgétaire Annuel (PTBA) est sans doute le point névralgique du programme. « Au titre de la période sous revue, sur les 260.707.038.681 FCFA attendus, il n’a été mobilisé qu’un montant de 14.744.773.500 FCFA, soit 5,6%. Cette situation s’explique pour l’essentiel par l’absence de financement sur ressources extérieures, laquelle procède, en substance, de la réticence des bailleurs de fonds à financer des activités de même nature et ayant la même localisation géographique que celles du programme d’urgence du développement communautaire (PUDC) », détaille la cour des comptes. 

En conséquence, ils constatent que les activités prévues pour le volet promotion économique des jeunes et appui à l’autonomisation des femmes ne sont financées qu’à hauteur de 2.202.852.455 FCFA contre une prévision de 37.066.700.000 FCFA, soit un taux de réalisation de 5,9%.

En substance, la Cour des comptes conclut que les processus et les actions mis en œuvre par le PUMA pour contribuer à la promotion économique des jeunes et à l’autonomisation des femmes dans les territoires et axes frontaliers au titre de la période 2019-2021 se sont avérés inefficaces.

16 COMMENTAIRES
  • Habibou NIANG

    Il faut prendre des mesures correctives contre les responsables de ces détournements de deniers publics

    • Hamady Frontalier

      Tout ça c en 2019. Puma carbure actuellement avec un personnel de choix. Ce rapport qui a fait plus 1 an pour sortie est dépassé. Et ils n’ont rien pu sortir de mal au compte du puma.

    • Moussa Komè

      Qui vous dit détournement denier public, c’est un raport sa ne veut pas detournement

  • Lebou bii

    C est vraiment triste pour le pays,il est temps de mettre tout sur la table, si on ne le fait la situation sera pire ….Tout le monde est concerné et surtout la jeune génération..le président.Diomay et le PM Sonko doit agir maintenant

  • Gabo

    Inefficace non pas parce que le projet est mauvais mais ce sont les hommes qui le sont. Inefficace parce que l’argent a été détourné. Après on veut passer notre temps à accuser la BM, le FMI, la France alors que nos premiers vrais ennemis sont parmi nous mêmes. Le sous développement s’explique en grande partie par un problème de comportement. Du fait de la bonne gouvernance, les pays européens captent 99, 99% de leurs recettes fiscales (douanes, impôts), au même moment, sur 100% de recettes fiscales, l’Etat en capte peut être que les 55%, le reste est dévoyé et va dans les poches des agents véreux. Sans compter les deal mafieux dans les marchés publics, les parties des emprunts qui sont détournés … etc. N’allons pas chercher loin, voilà ce qui explique pourquoi nous sommes un pays pauvre et comme en Afrique c’est à peu près pareil nous sommes aussi un continent pauvre malgré cette richesse en ressources naturelles. Ce que demandent les institutions internationales c’est la bonne gouvernance car elles savent que sans cela nous en sortirons jamais. Comment voulons nous qu’elles aient pitié ou indulgents envers nous sachant qu’elles savent que ce sont les dirigeants qui détournent tout temps la moitié des fonds qu’ils nous prêtent. Avoir un président intègre, un premier ministre intègre et un bon projet sont certes des préalables nécessaires mais ne suffiront pour réussir. La clef de la réussite réside sur la personnalité de ces deux personnes, de ne jamais reculer devant quel que pression que ce soit et de sanctionner sévèrement tous les voleurs de deniers publics, quitte à récupérer tous les biens s’il faut les vendre pour rembourser, durcir la législation sur les emplois fictifs jusqu’à minimum 15 ans de prison pour un seul emploi fictif décelé, peine cumulable selon le nombre … etc. Réduire le train de vie de l’Etat aujourd’hui un ministre au Sénégal coute 3 fois plus qu’un ministre en France, rien que les voitures de fonction c’est des centaines de millions et c’est pareil pour les députés, Dg, Pca … etc. Pauvre Sénégal !

  • davide

    APR a´ dissoudre

    • Moussa Komè

      Vous êtes ignorant

  • Daouda deug

    Ces commentaires sont le fait de vrais ignorants . Une structure qui démarre petit et monte en puissance doit recruter le personnel qu’il faut pour atteindre ses objectifs. C’est le cas du Puma qui est aujourd’hui adulé par la banque mondiale et le système des nations unies. Aucune malversation n’est reprochée au puma. Yakhayti c’est de la fumisterie et un article commandité

    • Niul

      Le rapport de la Cour des Comptes, tu nous parles d’article commandité. Qu’il paye tous, un pays ou le PR est sorti de prison, ne doit pas avoir la main qui tremble pour emprisonné les voleurs des millions/milliards de largent public.

  • Zamadou

    Puma est le meilleur programme. Avec peu de moyens à réalisé de colossales choses dans les zones frontalières. Ce ne sont pas ces gesticulations de jaloux ki vont faire croire à autre chose. Malgré tout ces commentaires sachez que la masse salariale du puma est inférieurs à 60.millions par mois. Ce qui est très infime comparé aux autre structures et agences de l’état
    C vraiment dégueulasse

  • Bocar

    Je ne comprends pas cet acharnement dont le Puma fait l’objet il n’y a jamais eu de dépassement de salaire au Puma
    Le Puma en un temps record a innové et réalisé beaucoup d’infrastructures dans les territoires et axes frontaliers avec une équipe très chevronnés
    Ceux qui écrivent ces articles sur le Puma méconnaissent ce programme. Il est le seul programme qui chaque année est audite et dont les rapports sont disponibles il faut qu’on arrête cette démagogie
    La cour des comptes devait en même temps publiée les réponses apportées par le Puma à leurs observations
    Le PUMA a exécuté ses projets avec efficacité et transparence les résultats très appréciés par les populations et les partenaire
    Le suivi des résultats est assuré par le commandement territorial
    Par rapport à toutes ses observations la cour des comptes devait les réponses apportées par le Puma

  • Balla Diao

    N’a t’on pas deja vendu le Sénégal.en tout cas j’aimerais que l’on me laisse mon petit patelin de mbeuleukhe

  • Paco

    De vrais ignorants . Il faut d’informer davantage. En tout le cas le PUMA a fait les meilleures résultats tangibles en terme d’équité territoriale. Un jour le Président Macky Sall même demandait au MFB de renforcer les ressources allouées au PUMA . C’est tout a fait normale si l’effectif augmente , la masse salariale grimpe de facto et ça se justifie par l’augmentation du spectre d’intervention

  • Mohamed

    Jai eu a travailler comme stagiaire au PUMA mais pour dire vrai c’est un programme très pertinent et les actions sont visibles sur le terrain . Le coordonnateur est un haut fonctionnaire et un manager rompu a la tâche . De tous les rapports qu’on vois sur la toile on a jamais vu quelque part ou il ya malversation ou détournement

  • Senghor

    Des dindons de la farce , en tout cas nous populations des zones frontalières sommes très satisfait de ce programme. Notre commune a bénéficié des plus réalisations du PUMA . Et le manager du programme est toujours a l’écoute des maires et des populations

  • Tidiane Aw

    En tout nous nous qui sommes des consultants individuels avons bénéficié de prestations intellectuelles menées avec brios
    Tidiane

Publiez un commentaire