Annonces
Publicité
» » Procès de Karim Wade : La plaidoirie de la...

Procès de Karim Wade : La plaidoirie de la partie civile va rythmer la journée du mardi

  • Samba NDIAYE Samba NDIAYE

Le procès de l’ancien ministre de l’Etat Karim Wade et ses co-prévenus se poursuit, mardi à 14h 30 au palais de justice de Dakar, avec notamment la reprise des plaidoiries pour la partie civile sur la compétence de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), a appris l’APS au terme de la deuxième journée de procès.

Procès de Karim Wade : les audiences se poursuivent mardi avec la plaidoirie de la partie civile

Les avocats de M. Wade et de ses co-prévenus ont présenté des exceptions sur la compétence de la CREI à statuer dans cette affaire, lundi, au deuxième jour du procès.

Tour à tour, les conseils des prévenus ont tenté d’expliquer les raisons pour lesquelles la CREI est incompétente à juger leurs clients. Au cours de leurs plaidoiries, ces avocats ont invoqué tantôt le privilège de juridiction, tantôt l’immunité de leurs clients pour expliquer l’incompétence de la juridiction en question.

A leur suite, le procureur spécial Alioune Ndao et son substitut Antoine Diome se sont lancés dans un réquisitoire qui met en avant la compétence de la juridiction qu’ils représentent.

Après deux longues interventions du parquet spécial aux allures de tirs groupés pour ‘’démolir’’ les arguments de la défense, le président de la CREI, Henri Grégoire Diop, a mis fin à la deuxième journée du procès.

Il a annoncé la reprise des débats pour ‘’demain (mardi) à 14 heures 30’’ pour permettre à la partie civile de dérouler, à son tour, sa plaidoirie

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *