PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
militaires - Prise en charge militaires invalides : Le sous-préfet offre sa médiation

Prise en charge militaires invalides : Le sous-préfet offre sa médiation

Après leur manifestation du vendredi dernier, les militaires invalides ont décidé de remettre ça aujourd’hui lundi 2 décembre. Ils ont d’ailleurs tenu une réunion à leur siège, pour s’insurger contre la note du directeur de la santé militaire. Mais le sous-préfet de Dakar-plateau, Djibril Diallo, est intervenu pour leur trouver un terrain d’entente.

L’ire des militaires invalides

Le directeur de la santé militaire leur a signifié qu’ « au delà de 50 mille F Cfa, vous ne pourrez plus être pris en  charge ». Suffisant pour susciter l’ire des militaires invalides. Selon eux, cette mesure est « inopportune et illégitime ». Car, parmi eux, il y a plusieurs types de malades, dont certains qui ont même des problèmes psychologiques, sans compter les mutilés et blessés guerre.

Un effectif à auditer

Selon le commandant militaire, le nombre d’invalides  a augmenté et c’était normal qu’ils sonnent l’alerte. L’effectif des mutilés de guerre qui était de 7 000 en 2004, a considérablement augmenté. Il leur appartient donc de faire l’audit.

Invite sous-préfectorale à la concertation…

On y retrouve tous les corps et tous les grades. Le sous-préfet de Dakar plateau Djibril Diallo qui a participé à leurs réunions, les a dissuadés de tenir leur manifestation et de promouvoir le dialogue et la concertation. Ces derniers qui ont fait de lui leur parrain d’honneur pour avoir pris en charge beaucoup de leurs problèmes, ont accédé à sa demande.

En effet, l’autorité préfectorale s’est érigée en facilitateur pour engager des pourparlers avec les autorités compétentes, qui auront le dernier mot. Les mutilés de guerre portent beaucoup d’espoir sur sa médiation qu’ils ont vivement saluée. C’est ainsi qu’ils ont suspendu leur mouvement d’humeur en attendant. Juste le temps de le laisser, trouver des solutions à leurs problèmes.

Militaires Invalides Prise En Charge
Annonces

(2) commentaires

Renè Diagne

merci prefet c est très responsable de votre part.c est çà etre patriote.enfin du courage à ces braves soldats le pays leur doit bien reconnaissance et gratitude.

Kou Bakh

Merci Diallo et pourquoi donc crier pour que la France indemnise les africains quel état

Publier un commentaire