Présumé homosexuel brûlé : Garde à vue prolongée pour les suspects…

Les choses se compliquent pour les 13 personnes arrêtées dans l’autodafé de Kaolack. Les gardes à vue des personnes arrêtées dans l’affaire du présumé homosexuel exhumé puis brûlé ont été prolongées.

Leur déferrement prévu ce jeudi, n’a pu se faire. Au total, 13 personnes sont arrêtées par les éléments du commissariat de Kaolack qui mènent l’enquête.

Deux individus sont poursuivis pour le saccage des biens appartenant au défunt Ch. Fall lors de l’attaque de son domicile au quartier Ndagane à Kaolack.

Parmi les jeunes arrêtés, il y a un infographe nommé K . T., A. D, qui avait annoncé aux jeunes que Ch. Fall était inhumé. Il y a également B. K et Ch. G – ces deux individus – avaient des différends avec les prostituées résidant au domicile du présumé homosexuel.

B. Sy. T alias Rapadio qui a identifié la sépulture de l’homosexuel présumé figure parmi les interpellés. Un tailleur nommé Y. D, âgé de 23 ans et demeurant au quartier Dialègne, s’est vivement illustré dans une vidéo sur les lieux. Ce, en insultant le chef de l’Etat, Macky Sall.

1 COMMENTAIRE
  • Aissa

    Brûlez les et ils comprendront ces lâches barbares dégoûtant

Publiez un commentaire