Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Présidentielle : Violences post-électorales au Niger

Des affrontements ont éclaté mardi, entre des manifestants et les forces de l’ordre, après la proclamation de la victoire de Mohamed Bazoum au second tour de l’élection présidentielle.

L’opposition politique nigérienne dénonce « un hold-up électoral » et réclame « la suspension immédiate de la publication des résultats » provisoires de l’élection Présidentielle.

Elle l’a fait savoir lors d’un point de presse animé par Falké Bacharou, directeur de campagne du candidat d’opposition Mahamane Ousmane dont le challenger est Mohamed Bazoum, candidat du pouvoir.

« Je demande à tous les Nigériens de se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à ce hold-up électoral », a conclu Falké Bacharou dans sa déclaration face aux journalistes.

Cette violence post-électorale intervient alors que les résultats provisoire du second tour de l’élection Présidentielle n’ont pas encore été confirmés par la Cour constitutionnelle.

91 Whatsapp
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    6:35 - 19/04/2021

    (Audio) La Une des journaux Rfm du Lundi 19 Avril 2021 en (Wolof)

    Whatsapp
    6:18 - 19/04/2021

    (Audio) La Une des journaux Iradio du Lundi 19 Avril 2021 en (Wolof)

    Whatsapp
    6:04 - 19/04/2021

    Revue des Titres en français du Lundi 19 Avril 2021 (Audio)

    Whatsapp
    5:07 - 19/04/2021

    Trafic de faux médicaments : des Chinois mis en cause déférés au parquet ce lundi !

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp