Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Présidentielle Guinée – Dr Ousmane Kaba : “Libérer le peuple guinéen, surtout les jeunes…”

Le Dr Ousmane KABA serait-il le favori caché de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 en Guinée Conakry? Tout porterait à le croire. En effet, le leader du parti de la démocratie et de l’espoir (PADES) et membre du FNDC annonce qu’il ira aux élections… Ce, au moment où l’opposition ne veut pas y aller parce qu’obnubilée par le combat contre toute idée d’un troisième mandat pour Alpha Condé.

Le Dr Ousmane Kaba a été désigné comme candidat par la Convention du PADES pour la présidentielle de Guinée prévue le 18 octobre prochain. Une rencontre qui s’est déroulée au siège de son parti, ce dimanche 26 juillet pour la zone spéciale de Conakry.

Maintenant, la convention nationale est prévue le 1er août, le lendemain de la Tabaski. A partir de là, son parti va formellement officialiser la candidature du Dr Kaba.

Mon combat à moi…

Lors d’un entretien avec Senego, l’adversaire d’Alpha Condé (s’il décide de forcer un troisième mandat: NDLR) a fait savoir qu’il est décidé à porter le combat. Parce que, dit-il que la Guinée a trop souffert de la mal gouvernance et du retard économique surtout. “Moi, mon combat est de libérer le peuple guinéen, surtout les jeunes, résoudre le problème du chômage endémique et mettre les infrastructures de base…“, souligne-t-il au téléphone, avec Senego.

Boycott de l’opposition et le vide politique…

Moi, je fais partie du FNDC… J’ai essayé, sans succès, de convaincre mes collègues (de ne pas boycotter)… Nous continuons ensemble le combat au niveau du FNDC pour éviter le troisième mandat. Mais moi je me dis que si nous ne réussissons pas à le dissuader d’être candidat, il faut qu’il y ait quelqu’un. Parce que le vide politique n’arrange personne…“, souligne le candidat à la présidentielle en Guinée Conakry. Un point de vue du Dr Ousmane Kaba qui n’est pas partagé par les autres candidats de l’opposition. Ni par Cellou Dalein Diallo (UFDG), ni par Sidya Touré (UFR), ni par Lansana Kouyaté (PEDN), les trois principaux adversaires politiques d’Alpha Condé. Parce que ces derniers sont dans la logique d’empêcher à Alpha Condé d’être candidat.

Le peuple Guinéen va trancher…

Or, poursuit notre interlocuteur, la réalité est que nous n’avons pas les moyens de le faire. Mais nous continuons le combat au niveau du FNDC, parce que je suis un membre actif… Mais en même temps j’ai une autre vision, celle de ne pas faire la politique de la chaise vide parce qu’elle n’apporte rien. Et que seul le peuple guinéen est l’ultime juge. Donnons une chance au peuple de guinée pour trancher… Nous avons vu des exemples un peu partout en Afrique, où c’est le peuple qui a tranché en faveur de l’opposition (comme ce fut le cas au Sénégal, en 2012 et en Gambie avec Adama Barrow). Pourquoi pas en Guinée?

Pour mémoire, l’opposition guinéenne avait décidé de boycotter les législatives controversées du 22 mars dernier. Et avec la présidentielle qui approche à pas de géant, cette opposition pourrait aller à la présidentielle en rang dispersé. En effet, ils auraient décidé de boycotter la présidentielle, du moins, une manière pour eux de dire non au troisième mandat d’Alpha Condé.

105 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    23:33 - 07/08/2020

    Pierre Ndiaye : L’hommage du petit fils de feu Cheikh Yacoub Ould Cheikh Sidiya

    Whatsapp
    23:14 - 07/08/2020

    Viol d’une patiente du Covid : L’agent de la Croix Rouge entre les mains de la justice

    Whatsapp
    23:03 - 07/08/2020

    Macky Sall a reçu la meilleure élève du Sénégal

    Whatsapp
    22:58 - 07/08/2020

    Urgent – Corniche Ouest : Un homme tombe raide mort

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp