Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Président Sall et les symptômes visibles d’une volonté de briguer un troisième mandat !

“Nous croyons avoir droit au bonheur, c’est la raison pour laquelle nous ne cessons de guetter les symptômes du malheur” disait De Jacob Burckardt. Ainsi, pour dire que notre obsession au bonheur et à la matérialisation de nos désirs aussi fous qu’ils puissent être nous poussent parfois à semer les germes de notre propre destruction. Certains actes posés par le Président Sall en sont une illustration parfaite car ils présagent une volonté manifeste de se dédire et de briguer une troisième candidature en 2024.
D’abord le maintien du suspens sur le fameux ‘‘OUI ou NON’’ à propos de sa candidature aux prochaines présidentielles est un signe flagrant d’une volonté cachée d’y participer. Pour quelqu’un qui a eu, disait-il à réécrire et à verrouiller la constitution sur la question du troisième mandat, ça ne devrait pas être un gêne de répondre clairement à la question d’un journaliste sur une probable troisième candidature et de lever ainsi tout équivoque.
Mais également interdire et même sanctionner tout membre du gouvernement qui s’aventurerait à s’y prononcer, ne fait que légitimer les doutes qui pèsent sur un probable non-respect de sa parole, surtout que malgré tout, ceux qui défendent une possible troisième candidature sont épargnés des affres du châtiment.
Au-delà de la question du discours sur le troisième mandat, d’autres symptômes peuvent confirmer ce désir voilé à se maintenir au pouvoir. C’est seulement ainsi qu’on pourrait justifier la liquidation de potentiels adversaires politiques dont certains auraient déjà perdu leurs droits civiques et d’autres ont frôlé la prison et continuent d’être persécutés. Le projet de les disqualifier des prochaines joutes présidentielles est toujours en train d’être raffiné et bien peaufiné.
Mais que dire de ces fameuses tournées économiques chargées de politique ? Je préférerais la tournée de drague du peuple à la place de tournée économique car mobiliser toute la république avec ses gros moyens, promettre monts et merveilles à des populations qui gardent fraichement les récurrentes promesses non tenues, sembleraient plus à une opération de séduction et de drague qu’une véritable tournée économique.
Last but not least, la terreur utilisée pour museler certains hauts fonctionnaires de la république qui ont compris le sens élevé et noble de leur mission au service exclusif du peuple. Du Capitaine Touré, au Général Tine, en passant par Madame Nafi Ngom Keita de l’OFNAC entre autres, qui ont été radiés ou demis injustement de leurs fonctions, on assiste à l’effondrement des valeurs cardinales de la République, du service bien fait, de l’honnêteté et de la transparence, qui augure aussi cette volonté de régner le plus longtemps possible avec l’épée de Damoclès sur la tête de ceux qui compromettraient ce projet de troisième mandat .
Le recrutement de nervis qui tabassent le peuple sous l’œil des forces de l’ordre et des autorités est également un des signes d’un pouvoir agonissant qui se débat pour revenir à la vie.
Ainsi que tous les symptômes annonciateurs d’une volonté de briguer une troisième candidature sont réunis, le peuple maître et souverain de son destin peut attendre tranquillement la consultation de 2024 pour prescrire à son ‘patient’ une retraite forcée et lui rappeler les instructions de la constitution qu’il a lui-même verrouillée pour éviter ce genre de symptômes à tout président.

Modou Aissa Seye – Professeur d’Anglais

0 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    23:06 - 16/10/2021

    Mairie de Dakar: Abdoulaye Diouf Sarr se déclare candidat (Senego TV)

    Whatsapp
    22:55 - 16/10/2021

    Mawlid : Un symposium à Médina Baye sur la “faydatou tidjaniya”, en souvenir d’El H. Ibrahima Niass

    Whatsapp
    22:36 - 16/10/2021

    Nouveau single: Papa Kara dévoile “Amine” (Audio)

    Whatsapp
    22:12 - 16/10/2021

    Medina Baye : Khalifa Sall au Khalife : “Kou wakh deuk bi nekhna, dangay wakh loula nekh” (vidéo)

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp