Président Diouf, vous n’êtes pas un héro ! (Par: Alione Badara Beye)

Président Diouf, vous n’êtes pas un héro ! (Par: Alione Badara Beye)

Par le miracle d’une élection perdue, le Président Diouf est sorti par la grande porte et s’est hissé dans le cercle de ceux qui sont honorablement connu.
Ceci témoigne qu’un destin favorable peut auréoler de gloire un homme bien moyen, pour ne pas dire médiocre.
Toutefois, on a beau chasser le naturel, il revient au galop. Ainsi, la publication de ses mémoires démontre à suffisance la qualité de l’homme. Le président Diouf a sans doute été un grand administrateur civil, mais véritablement un piètre leader, un mauvais président. Et les sénégalais ont visiblement bien fait d’avoir choisi l’alternance en 2000.
Quatorze ans après, le président Diouf ne semble toujours pas avoir compris le pourquoi de sa décadence.
Diouf a plus été un fonctionnaire du FMI et de la Banque Mondiale en mission au Sénégal qu’un chef d’état ou un visionnaire soucieux de la transformation sociale de son peuple. Il gérait plus le quotidien d’une administration qu’il ne s’est efforcé de mettre en place des politiques structurels à même de faire émerger le pays.
Vous avez sans doute hérité d’un pays sous développé, mais vous n’avez aucunement réussi à améliorer le quotidien de vos concitoyens après 19 ans de pouvoir.
Vous avez échoué et avez été négativement sanctionné par ceux dont vous avez été le chef.
Je m’attendais qu’avec le recul, après 14 longues années, que vous ayez une lecture lucide et froide de la situation de jadis et non à cette lecture sentimentale et biaisée de l’histoire.
Ce ne sont ni les trahisons, les chantages ou autres défections entre les deux tours de l’élection qui vous ont fait perdre, mais plutôt le bilan désastreux de vos 19 ans à la tête de l’Etat. C’était un bilan qui a été sanctionné ; le bilan d’un régime mais principalement le vôtre.
Par la suite, vous avez plus pensé à polir votre image dans une francophonie bien loin de nos aspirations qu’autre chose.
Cette quête d’une image à laisser à la postérité explique le pourquoi, vous nous narrez le fameux dialogue que vous avez eu avec vous-même, le soir de votre défaite.
Ce fût sans doute un moment de solitude dans la solitude comme vous dîtes, un moment de profonde et intense réflexion, mais pas tout à fait de prise de décision. Non Monsieur le président ! La décision ne vous appartenait pas. C’était celle du peuple qui avait déjà fini de la prendre. Vous l’avez certes acceptée, à votre grand honneur ; mais que pouviez-vous faire d’autre ?
Le peuple avait depuis bien longtemps choisi la démocratie.
Il ne vous reste plus qu’à nous dire « merci », d’avoir fait de vous ce que vous êtes devenu , de vous excuser de n’avoir pas pu ou su nous rendre la monnaie de la pièce, mais aussi de faire profil bas,
Monsieur le Président, vous n’êtes pas un héro!

Une contribution de: Alione Badara Beye

9 COMMENTAIRES
  • joe

    Bien vu mon cher . Certe rare seront nos concitoyens qui auront le même constat , parceque le sénégalais a tendance d’être amnésique des fois

  • neutre

    est ce que vous êtes meilleurs que lui.posez vous cette question?A 25 ans il a ete gouverneur.Vous actuellement au crepuscule de votre vie vous êtes qui?

  • Néné

    Fo être 1 minable de la pire espèce doublé d1 hypocrite pour parler de la sorte de M. le Président Abdou Diouf, 1 Grand Homme dans le vrai sens du Mot…Gouverneur à 25 ans, 1er Ministre à 35 ans, president à 45 ans, Secrétaire générale à la francophonie à 65 ans, Mashallah le 05 lui va à ravir et lui porte chance ( Li nake nieupe meunou niouko ame hormis kou ndeyame ligueye) M. Diouf a le droit comme tt le monde de faire son autobiographie de lui…Ça ne dérange ke ceux ki ont des choses à se reprocher, comme on dit ki se sent morveux se mouchent…Cher mytho de journaliste, tu as beau écrire mais tu ne saliras jamais la mémoire de notre cher président, comme j’aime le dire, le chien aboie la caravane passe…Et ce chien toutou c vs…

  • bireme rassoul

    bien dit c le toutou ki aboie

  • marre

    merci, il a bien foutu ce pays en l’air, alors qu’il ns fiche la paix maintenant

  • alyyyy

    ha oui si c’est un grand homme, explique nous un peu ve qu’il a réalisé pour son pays. absolument rien, un dormeur !

  • Galaye

    Destin yi bokoul mais nakk amna droit wAkh loum kholate en plus c’est un grand homme qui a été acteur de l’avènement de la démocratie en acceptant sa defaite

  • dougo

    nene et neutre vous êtes le mal du senegal mm pa cap detre observateur. avec vous lafrique restera tjr en recul. vous êtes des mauvais tout comme abdou diouf et team

  • pbdc

    felicitations beye!!! vous, vous connaissez bien abdou diouf. merci pour l’article. c’est un Tresor.

Publiez un commentaire