PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
waw telecom - Près de 8 mois sans salaire, les employés de "Waw télécom" crient leur désarroi...

Près de 8 mois sans salaire, les employés de « Waw télécom » crient leur désarroi…

Des commerciaux de la compagnie « Waw telecom » ont rendu visite à la rédaction de senego. Très furieux contre leurs dirigeants, ils ne savent plus à quel saint se vouer. Ils sont restés, depuis des mois sans percevoir leur dû. Ce, depuis le mois de mars, bientôt dix (10) mois.

« Chaque jours, c’est la même chose. Chaque fois que nous demandons notre argent, ils nous demandent de patienter. Nous avons tout fait, négocier avec eux, mais rien. Nous n’en pouvons plus…« , ont-ils confié lundi au micro de senego. Désespérés, ils le sont, parce que qu’ils n’avaient pas signé de contrat avec la société « Waw telecom ». Un contrat moral les liait. Et c’est grâce à ces commerciaux même que « Waw » a pu « avoir autant de clients, plus d’un millier… »

Et au même moment où ils se confiaient à senego, ils reconnaissent que la société est confrontée à des problèmes techniques et pour preuves, ils ont brandi des messages de clients qu’ils ont eux même démarché pour « Waw telecom », qui se plaignaient de la mauvaise qualité de la connexion.

« C’est la raison pour laquelle tous leurs commerciaux ont démissionné. C’est nous qui étions sur le terrain, sous le chaud soleil, la pluie, y’en a même qui sont tombés malades, d’autres ne parviennent même plus à payer leur loyer. Tout ça ne nous a pas empêché d’y croire et foncer. Tous les clients qui se sont abonnés chez eux, c’est grâce à nous.

Ils sont aujourd’hui plus de mille clients. Ils ne nous ont payé qu’une seule fois, soit 75 mille F qui constitue le salaire fixe, c’était au mois d’avril. En plus, nous n’avons jamais touché nos commissions qui s’élèvent à 5.000 F Cfa par client, depuis que nous avons commencé« , confit un d’entre eux, dépité.

Il poursuit : « Nous avions pris la décision de manifester devant leurs locaux, mais après réflexion, nous avons trouvé que la meilleure voie c’est de crier notre amertume dans la presse. Nous n’allons pas nous en arrêter là. Nous allons rencontrer  tous les organes de presse pour dénoncer cette forfaiture (…) Actuellement, ils en sont à 1.200 clients. Et même lorsque nous nous rendions sur le terrain, avec nos équipes, nous faisions avec les moyens du bord, la direction ne nous remettait aucun sous, même pas de l’eau à boire et c’est parce que nous y croyions que nous ne le faisions sans rien dire… »

Ils ont fait deux (2) réunions avec leurs dirigeants qui les avaient promis de décanter la situation d’ « ici peu« , mais que nenni. Et depuis un moment, ils disent que leur Directeur général ne décroche pas son téléphone et que c’est au moment où ils lui ont envoyé un Sms pour lui faire savoir qu’ils allaient le dénoncer dans la presse qu’il a voulu réagir auprès des autres responsables de la structure pour leur demander de contenir les commerciaux, « parce qu’il avait peur… »

A la suite de notre entretien, les commerciaux qui préfèrent garder l’anonymat, ont bien voulu nous remettre les coordonnées du Dg, Abdou Kane, celles du comptable, M. Sambou et celles du Dg marketing, Louma. Nos tentatives de les joindre ont été vaines.

Senego reste à leur disposition pour tout éclaircissement à ce sujet…

Commercial Waw Telecom
Annonces

Publier un commentaire