PUBLICITÉ

Premier League: Le titre de meilleur joueur de la saison de Sadio Mané menacé…

Selon le quotidien britannique, The Sun, les prix PFA, qui attribuent notamment le titre de meilleur joueur de la saison, pourraient être annulés en raison du coronavirus. Un coup dur pour les favoris de Sadio Mané et Jordan Henderson.

Les prix PFA annulés?

Avec la Premier League et les matchs européens annulés en raison du virus mortel COVID-19, la cérémonie de remise des prix pourrait également faire face à la hache. Selon The Sun, visité par Senego, le personnel de la PFA (Association professionnel de footballeurs) se concentre sur le bien-être des membres et a mis l’événement à l’esprit pour l’instant.

Mais la période de vote est toujours en cours, l’Association a d’ailleurs rappelé aux clubs de renvoyer leurs formulaires papier remplis la semaine dernière. L’événement doit avoir lieu le 26 avril au Victoria Warehouse de Manchester. La première fois qu’il se déroulera en dehors de Londres.

Mais malgré les rassemblements publics qui n’ont pas encore été annulés, il y a de fortes chances que les prix PFA soient confrontés à la hache, les clubs craignent que les joueurs et le personnel d’attraper de PFA le virus covid-19, selon la source. Ce qui serait une mauvaise nouvelle pour Henderson et Sadio Mané. Car, les deux joueurs de Liverpool, restent les potentiels favoris pour remporter le prix du joueur de l’année en Premier League.

Liverpool champion d’Angleterre jeudi prochain?

En outre, les dirigeants de championnat craignent que la saison ne soit déclarée nulle et malgré 25 points d’écart, les fans de Liverpool se verraient refuser un premier titre en 30 ans après. Mais les patrons de la Premier League devraient se rencontrer jeudi – et il est prétendu qu’il y a peu d’opposition à remettre à Liverpool le titre de Premier League. Même si certains médias anglais affirment que les clubs se battent pour annuler la saison 2019-20.

Mais logiquement la Premier League devrait mettre fin à la campagne 2019/2020 et remettre aux Reds leur titre. L’équipe de Jurgen Klopp n’avait pourtant besoin que d’un maximum de deux victoires pour la sceller légitimement.

Annonces