PUBLICITÉ
Précisions sur la redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (RDIA)
PUBLICITÉ

Précisions sur la redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (RDIA)

C’est avec une immense stupéfaction que nous avons, à travers une publication mensongère et dangereuse parue sur « Seneweb » datée du 20 août 2022 et intitulée « La dette de l’Aibd remboursée : la RDIA ne doit plus être perçue »,, appris les approximations douteuses d’un certain avocat, relatives à la Redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (RDIA).

PUBLICITÉ

En affirmant avec une certitude de comptoir que « la durée de perception de la RDIA est limitée dans le temps par l’article 6 du décret n* 2005-138 du 28 février 2005, selon lequel, la collecte de ladite taxe court jusqu’au complet remboursement de la dette financière contractée dans le cadre du financement de la conception, de la construction, de la maintenance et du développement de l’AIBD.

Avec le remboursement intégral de la dette de l’AIBD, aucune perception au titre de la RDIA ne doit être effectuée…et serait absolument illégale », cet avocat a commis un acte de vandalisme juridique.
Cette légèreté de pseudos experts de la RDIA et d’AIBD.sa, qui ont subitement retrouvé toute leur verve pour attirer la lumière depuis que le Sénégal a recouvré la plénitude de sa souveraineté sur sa principale plateforme aéroportuaire, est dangereuse pour l’image de notre pays auprès de nos partenaires extérieurs et auprès des usagers de nos aéroports.

La Redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (RDIA), est, depuis fin 2021, par la Loi n* 2021-40 du 15 décembre 2021 et par décret n* 2022-97 du 18 janvier 2022, affectée, non pas exclusivement à l’aéroport AIBD, mais au financement structuré hors budget national de tous les projets du hub aérien, notamment le projet du nouveau terminal 2 de l’aéroport AIBD, le centre de maintenance aéronautique, de l’académie des métiers d’aviation civile et de la nouvelle aérogare fret de l’aéroport AIBD, pour faire du Sénégal, le 1er hub aérien de l’Afrique de l’Ouest.

Aujourd’hui, chaque Sénégalais devrait être fier de voir notre pays recouvrer sa souveraineté aéroportuaire et faire cap vers le Sénégal du futur, celui de la transition vers l’émergence.

* Malick SY
Conseiller Spécial du Directeur Général de AIBD.sa
Directeur de la Cellule Communication

#Aibd #Précision

PUBLICITÉ

20 commentaire

  1. Anonyme

    Charabia incomprehensible

    1. Nafi

      Merci pour ces éclaircissements, je ne comprenais pas la sortie de l’avocat ni le but , il faut de temps en oublier la politique et applaudir un travail bien fait surtout pour son peuple , j’ai l’impression que parfois on aime pas les choses avancent
      Alors merci à mr Ka doudou et toute l’équipe pour le travail abattu par ce que nous en avions besoin,

  2. Jule

    Boulene di sokhor ba ignané sen domou réew, ki Fila deuk si rew mi beugueu réwmi non li dafa gnaw

  3. René

    Pourquoi vouloir coûte que coûte wedi ak wax lou gnaw , heureusement que Malick sy nous donne plus de précisions encore merci pour ces précisions de taille et bravo cette équipe qui veut que le Sénégal avance

  4. alphonse

    Juste des gens malhonnêtes et jaloux c’est tout

  5. maty thiam

    Certains veulent juste avoir du buzz. Et donnent des informations erronées au lieu d’aller à la recherche d’informations véridiques

  6. Saly

    Ignane tè bonne sisène bop ak complex boudone toubab gnou diamouko

  7. mintou

    Merci à vous d’apporter des éclaircissements par rapport à cette affaire.

  8. Bodjan

    Dieureu dieuf si leral yi ndakh senegalais beugoul kouy liguéye doudou mi dé bilahi bouko toubab yi amoone fonkeu ko. Wayé sokhor ba dé

  9. Khadidiatou

    Merci pour les éclaircissements Malick sy vous pouvez de temps mettre le nom de Doudou tout en concordant le sujet qui peut être wolof comme français

  10. Saly

    Machallah lou amoul séedé bakhoul

  11. marie

    Merci à vous malick pour ces éclaircissements

  12. Mafi

    Malick merci bcp pour dof yi kham sen bop ,tak sen radio yi di doul rek gat khamougnouko

  13. aminata

    Ceci est beaucoup plus clair que les racontars de monsieur Baldé

  14. marianne

    Effectivement les textes qui concernent la Rdia ont été réformé. Monsieur d’apporter ses explications. Bon boulot

  15. Djibi

    Doudou guisnagnu liguey bi bravo

  16. Soukay

    Doudou je l’estime beaucoup car il ne que travailler sans bcp parler

  17. Same

    Oui je viens de comprendre 👏👏👏

  18. Moomoo

    Diramma à doudou

  19. Dior

    Sénégal mo méti il faut laisser doudou bosser en paix