Pratiques obscènes à Louga : L’Inspecteur de l’éducation interdit le « Sabar » dans les écoles…

Pratiques obscènes à Louga : L’Inspecteur de l’éducation interdit le « Sabar » dans les écoles…

A Louga, l’inspecteur de l’éducation de la formation Cheikh Bamba Seck déplore des pratiques obscènes lors des activités du gouvernement scolaire. Il demande aux Chefs d’établissement moyen et directeurs de centre formation professionnelle d’interdite le « sabar » et le « simb » (faux Lions).

« J’ai visionné, à travers les réseaux sociaux, des vidéos montrant des élèves s’adonner, lors des activités du gouvernement scolaire, à des pratiques obscènes », a fait remarquer l’inspecteur de l’éducation de la formation, Cheikh Bamba Seck, rappelant que « les activités du gouvernement scolaire jouent un rôle éducatif et permettent de développer le sens des responsabilités chez les élèves. » 

Par conséquent, poursuit l’inspecteur dans sa note de service, « je demande aux Chefs d’établissement, dans ces moments d’interdire le sabar, le simb (faux lions); de vérifier à ce que les chorégraphies des élèves soient décentes; de veiller à tout autre comportement jugé malsain ou de mauvaises mœurs. »

« Les élèves sont l’avenir de demain », rappelle l’inspecteur, ainsi « leur résultat et attitude doivent montrer la voie de la réussite pour le développement du Sénégal », a-t-il terminé.

6 COMMENTAIRES
  • Lougatois

    C’est le contraire qui m’aurait surpris.
    Ce qui s’est passé à Louga cette année avec ces histoires de fosco est inédite. C’est notre localité qui fait la une de Tictoc 😭😭

  • Abdou

    Très bonne mesure à appliquer sur l’étendue du territoire national.

  • Aliass

    Parfaitement raison mon inspecteur, le milieu scolaire n’est pas fait pour les danses ,c’est un lieu pour éduquer et pour danser

  • Marieme

    Good très bonne décision

  • Mamadou

    Très bonne décision

  • Papa Dieng

    Je me demande maintenant à quoi sert l’autorité parentale.

Publiez un commentaire