Pour le délit de « trouble à l’audience » , Bachir Diawara risque 2 ans

Pour le délit de « trouble à l’audience » , Bachir Diawara risque 2 ans

Bachir Diawara, l’ancien chef de cabinet de Karim Wade alors ministre des Infrastructures, des Transports, a passé la nuit en prison et sera jugé aujourd’hui par la Crei. Et si cette dernière applique le maximum de peine prévue, à savoir l’article 194 du code de procédure pénale, Bachir Diawara sera condamné à 2 ans de prison ferme comme l’a été Moise Rampino, l’autre supporter de Karim Wade.

Pour rappel, tout est parti du reproche de l’avocat de la défense, Seydou Diagne, à la Cour qui a tendance, dit-il, à tirer d’affaire tout témoin en mauvaise posture. Cette intervention de l’avocat de Karim Wade a été approuvée par la salle par acclamation. Ce qui a déclenché l’ire de la cour. Et Bachir Diawara avait été appréhendé et mis à la disposition de la cour « pour avoir perturbé l’audience ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire