Plus de 150 collégiennes engrossées à Ziguinchor : militaires et enseignants pointés du doigt

Plus de 150 collégiennes engrossées à Ziguinchor : militaires et enseignants pointés du doigt

Plus de 150 collégiennes de la région de Ziguinchor ont été engrossées soit par  des militaires des professeurs ou encore par  des élèves. Le désarroi des jeunes filles est accentué par le fait que les soldats laissent aux concernées des noms de fusils comme patronymes.

Une révélation du président de l’Association des Parents d’élève de la localité qui promet de prendre son bâton de pèlerin pour sensibiliser la communauté sur les méthodes modernes de contraception par des séances d’animation multisectorielle.

source: Le Témoin
6 COMMENTAIRES
  • kupukala

    Maa xalaah! Guerre daa métti, té faw sama gaa yi di xéwelou de tanzantan nak!

  • Sih

    mbiroum yiii nak kene warouko fowee nak mêm si one moi de avril

  • diadia

    doyna warr

  • pisco88

    c'est vraiment triste comment peut on rigoler avec de tels faits.certains enfants ne connaitront pas leur père

  • kupukala

    @pisco88 Justement, l'humour est une bonne réponse face à la bêtise. Surtout lorsqu'elle est humaine. No stress.

  • jestin

    Bonjour il faut mettre des protections un cours d’éducation sexuel est nécessaire a l’école il faut l’intégrer dans le programme scolaire les garçons ne pensent même pas a se retirer au moment du plaisir soit par ignorance….ou par égoirsme

Publiez un commentaire