Plus de 1000 interpellations en un an par le Commissariat de Kédougou

Plus de 1000 interpellations en un an par le Commissariat de Kédougou

Le Commissariat de Kédougou a interpellé, pour sa première année d’exercice, 1.065 individus pour divers délits.

’’Ces personnes (ont été) interpellées pour détention et trafic de chanvre indien, racolage, meurtre, non inscription des prostituées sur le fichier sanitaire et social, vol escroquerie, abus de confiance, recel etc’’, a confié récemment le Commissaire Aliou Bâ. Il faisait le bilan d’un an activités, informe l’agence de presse sénégalaise.

L’infraction la plus courante dans la région de Kédougou reste l’usage et la détention de chanvre indien avec 41, 375 kg et 378 de cornets saisis, a fait savoir le Commissaire.

Outre les interpellations, il a relevé 2 cas d’évasion de prisonniers.

Le responsable de police a fait état de 105 accidents de la circulation routière dont 91 impliquant des motocyclistes et ayant fait deux morts.

’Nous essayons de combattre le phénomène et amener les gens à porter des casques. Il y va de leur sécurité’’, a souligné M. Bâ précisant que le phénomène a connu une baisse ces deux derniers mois.

Depuis son inauguration en novembre 2015, le Commissariat a reçu 570 demandes d’intervention.

Quelque 875 plaintes ont été reçues directement des Parquets de Tambacounda ou de Kédougou pour enquête, a souligné M. Bâ.

Le bilan fait aussi état de 203 déclarations de vol, 54 déclarations perte et 270 enquêtes administratives bouclées (demandes de naturalisation, organisation spectacles etc).

Le Commissaire a déploré les cas fréquents de coupeurs de route en basse campagne et la découverte de corps.

’’La région est trop grande et les moyens ne suivent pas. Ce qui explique quelques cas de braquage dans la zone de Salémata et Saraya’’, a-t-il dit.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire