Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Pétrole du Sénégal: L’australien Woodside lance le forage du champ de Sangomar…

L’australien Woodside, en tant qu’opérateur de la joint-venture Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore (RSSD), prévoit de démarrer cette semaine la campagne de forage de la phase 1 de développement du champ de Sangomar au large du Sénégal.

La joint-venture comprend la Société des Pétroles du Sénégal (PETROSEN).

La PDG par intérim de Woodside, Meg O’Neill , a déclaré que le début du forage marquait une étape importante vers la livraison de la phase 1 du développement du champ de Sangomar. “Nous sommes heureux d’annoncer le lancement de ces opérations, qui apportent la réalisation de l’industrie pétrolière au Sénégal un pas de plus important”.

“La coentreprise RSSD a pris la décision finale d’investissement en janvier 2020, et les travaux visant à développer la ressource de classe mondiale de Sangomar se sont poursuivis depuis. Avec le début de la campagne de forage de 23 puits, nous restons sur la bonne voie pour atteindre la première production de pétrole ciblée en 2023”, a-t-elle déclaré.

Les puits seront forés par deux navires de forage, l’Ocean BlackRhino de Diamond Offshore et l’Ocean BlackHawk. L’Ocean BlackRhino est arrivé dans les eaux sénégalaises le 8 juillet 2021 et l’Ocean BlackHawk arrivera mi-2022.

Une flotte de trois navires de ravitaillement et de trois hélicoptères soutiendra les navires de forage, transportant les matériaux, l’équipement et le personnel nécessaires à la campagne. Les navires opéreront à partir de la base de ravitaillement du Sénégal, située à Mole 1 dans le port de Dakar.

La participation de Woodside dans la coentreprise RSSD est de 82 pour cent pour la zone d’exploitation de Sangomar (avec la participation de PETROSEN 18 pour cent) et de 90 pour cent pour le reste de la zone d’évaluation RSSD (avec la participation de PETROSEN 10 pour cent), renseigne le site ornoirafrica.

La phase 1 de développement du champ de Sangomar comprendra une installation flottante autonome de stockage et de déchargement de production (nommée d’après Léopold Sédar Senghor) avec une capacité de production d’environ 100 000 barils par jour, 23 puits sous-marins et une infrastructure sous-marine de soutien.

Le contrat FPSO a été attribué au japonais MODEC en décembre 2020. La conversion d’un très gros transporteur de brut (VLCC) en FPSO pour le projet Sangomar a déjà commencé au chantier naval chinois Cosco Shipping Heavy et elle prendra environ deux ans. Le navire de 323 m de long est arrivé à Dalian, en Chine, à la mi-février 2021 après un voyage de plus de 4000 km depuis Batam en Indonésie.

La première production de pétrole du FPSO Léopold Sédar Senghor est prévue en 2023, la phase 1 de développement du champ de Sangomar ciblant environ 230 millions de barils de pétrole brut, à un pic initial de 100 000 Bbls/jour.

284 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    7:57 - 05/08/2021

    Espagne : Les tueurs de Samuel voulaient tuer le Sénégalais…

    Whatsapp
    7:52 - 05/08/2021

    Fraude au Bac : Le procès de l’étudiant déguisé en femme s’ouvre, ce jeudi

    Whatsapp
    23:38 - 04/08/2021

    “Gestion clanique, business politique”: Moussa Sow traîné dans la boue par la “Cojer va mal” (Vidéo)

    Whatsapp
    23:38 - 04/08/2021

    Le terrible tacle, et la grosse blessure pour le défenseur français Wesley Fofana (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp