Annonces
Annonces
» » » » » » » » Pèlerinage 2017-Les voyagistes privés...

Pèlerinage 2017-Les voyagistes privés s’inquiètent des délais

L’organisation du Pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam, pour cette année 2017,  risquera d’être compromise  par de nombreux couacs si l’on n’y prend pas garde.

Des voyagistes en colère, viennent de dénoncer énergiquement, de nombreux manquements dus, notamment, au non fonctionnement  du portail électronique du Sénégal  non sans «brûler» Momar Ndao( ASCOSEN), Me Massokhna Kane( SOS Consommateurs) et Samba Diaw.

« A l’heure où je vous parle et à 32 jours du décollage du premier vol(le 14 Août prochain), le portail électronique qui permet de faire les formalités administratives en vue de l’obtention du visa  des pèlerins qui doivent se rendre pour le Hadj n’est toujours pas ouvert au Sénégal. C’est un préalable qu’on doit régler, mais ne pas chercher  à verser dans les invectives et les paroles futiles et inutiles comme le font Momar Ndao de l’Ascosen, Me Massokhna Kane de SOS Consommateurs et le sieur Samba Diaw.

Contrairement à ce qu’ils véhiculent, les voyagistes privés n’ont pas l’épuisement du quota de personnes  pour  pouvoir spéculer. C’est faux de tenir de tels propos. Leur combat se situe ailleurs, c’est-à-dire la défense des intérêts des consommateurs sénégalais. Nous avons des preuves matérielles à l’appui pour démontrer que nous avons commencé le travail depuis belle lurette (début Janvier 2017). C’est une vérité indéniable», ont laissé entendre  M. Alassane Diallo et Cie.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces