Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Parlement panafricain : “Nous avons au Sénégal, l’une des Assemblées les plus composites” (A. Mbow)

Le Premier vice-président de l’assemblée nationale du Sénégal, M. Abdou Mbow, a représenté le président de l’Assemblée nationale, M. Moustapha Niasse à la réunion de concertation des Présidents de Parlements nationaux sur le fonctionnement du Parlement Panafricain, ce jeudi 8 juillet 2021 à Rabat.

Il était accompagné d’une délégation dont : Pape Birame Touré, Président de la commission des affaires étrangères, Babacar Ba, Conseiller diplomatique et de Aliou Dagnoko.

In extenso, le discours de Abdou Mbow :

Monsieur le Président de la Chambre des Représentants,
Monsieur le Président de la Chambre des Conseillers,
Mesdames, Messieurs les Présidents de Parlement,
Honorables Collègues parlementaires,
Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps diplomatique
et autres corps constitués,
Mesdames et messieurs,
Distingués invités,

Permettez-moi, Monsieur le Président, à l’entame de mon propos de m’acquitter de l’agréable devoir de vous transmettre les salutations fraternelles et chaleureuses de Son Excellence Monsieur Moustapha NIASSE, Président de l’Assemblée nationale du Sénégal, qui, en raison d’un calendrier pressant, n’a pu faire le déplacement dans ce beau pays auquel il est si attaché.

Il m’a chargé de vous réaffirmer toute l’affection qu’il porte à l’endroit du Royaume du Maroc, à Sa Majesté le Roi MOHAMED VI. (Qu’Allah Lui accorde une longue vie), ainsi qu’à tout le peuple frère marocain.

C’est vous dire, Monsieur le Président, tout l’honneur et le privilège que nous avons de le représenter, aujourd’hui, à cette importante rencontre, à laquelle il aurait bien voulu prendre part.

En effet, Monsieur le Président, Honorables Collègues, l’Institution parlementaire que nous avons réussi à mettre en place, au prix de lourds efforts, connaît aujourd’hui quelques difficultés qu’il nous revient de transcender.

C’est vrai que de nos jours, toutes les Instances internationales font face à des enjeux et défis de tous ordres, qui affectent dangereusement leur fonctionnement et risquent de remettre gravement en cause leur existence.

Face à de tels dangers, il nous faut sonner l’alerte, et resserrer les rangs pour préserver les acquis précieux d’un système multilatéral, de plus en plus perturbé.

C’est à cela que vous nous invitez, Monsieur le Président, en initiant cette importante réunion, pour échanger sur l’avenir du Parlement panafricain et examiner les voies et moyens de relancer son agenda statutaire, largement perturbé par les effets de la pandémie de Covid 19.

Monsieur le Président,

Soyez en vivement remercié et félicité.

La création du Parlement panafricain, consacrée par l’Article 17 de l’Acte constitutif de l’Union africaine, est une réponse pertinente des Leaders de notre continent pour “assurer la pleine participation des Peuples africains au Développement et l’intégration économique du continent”.

Nous devons rester fidèles à cet engagement solennel de nos Pères fondateurs et, en notre qualité de parlementaires, il nous faut redoubler d’efforts pour porter encore plus haut la voix des peuples que nous représentons.

A cet effet, le Parlement panafricain devrait demeurer pour nous tous, un cadre privilégié d’échanges et de dialogue permanent, dans le respect des principes, et règles fondamentaux, qui régissent cette Institution.

Comme toutes les Instances parlementaires, il ne saurait être exempt de contradictions ou de divergences de toutes sortes dans l’accomplissement de sa mission de veille, d’alerte et de contrôle des actions publiques à travers le continent.

Mais nous devons toujours avoir à l’esprit notre responsabilité primordiale de respect des règles et procédures que nous nous sommes fixés dans nos Statuts et notre règlement intérieur.

Nous avons chez nous au Sénégal, l’une des Assemblées les plus composites, avec plusieurs partis et coalitions de partis appartenant au pouvoir et à l’opposition.
Nous y connaissons très souvent de chaudes empoignades et des divergences sur les procédures.

Mais grâce à la direction sage et éclairée du Président Moustapha NIASSE et à une application rigoureuse du règlement intérieur et de la démocratie interne, nous arrivons toujours à transcender ces divergences.

Notre parlement panafricain a connu, lors de sa dernière Session à Midrand, en Afrique du Sud, des perturbations regrettables qui ont conduit à une impasse dans son fonctionnement et ont gravement porté atteinte à son image

Monsieur le Président,

Honorables collègues,

Il est impérieux que nous tirions les leçons des dysfonctionnements qui ont été à la base de ces perturbations, afin de proposer des améliorations ou des amendements, propres à nous assurer une meilleure compréhension et une bonne application de nos règles et procédures.

Nous sommes convaincus, qu’en puisant dans la source de nos pures valeurs et traditions africaines, nous réussirons immanquablement, à trouver les ressorts dynamiques pour donner un second souffle à notre Institution.

Je ne saurais terminer, Monsieur le Président, sans vous exprimer, au nom de la délégation qui m’accompagne, et en mon nom propre, nos sincères remerciements et notre profonde gratitude pour l’accueil fraternel et l’hospitalité généreuse, dont nous avons été l’objet depuis notre arrivée en terre marocaine.

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs les Chefs de Parlements africains,
Honorables collègues,
Mesdames et messieurs.

Je vous remercie de votre bienveillante attention.

Abdou Mbow

0 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    6:34 - 18/09/2021

    Pikine : 50 groupements vont bénéficier de 15 millions pour leur formation

    Whatsapp
    4:19 - 18/09/2021

    LdC Africaine : Youssouph Dabo déterminé à se qualifier à Abidjan

    Whatsapp
    3:00 - 18/09/2021

    Brésil : Le « Roi » Pelé est de nouveau admis à l’hôpital !

    Whatsapp
    1:17 - 18/09/2021

    Touba : Thierno Bocoum a été reçu par le khalife général des Mourides avant le Magal (Photos)

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp