PUBLICITÉ
parc eolien taiba ndiaye - Parc éolien de Taïba : L'ire noire des paysans de la localité

Parc éolien de Taïba : L’ire noire des paysans de la localité

Les habitants des 38 villages de la commune de Taïba Ndiaye ont organisé, dimanche, une marche pour revendiquer le payement i

ntégral des indemnités dues aux paysans impactés par les travaux du Parc éolien. Ils veulent également le recrutement des jeunes à la Centrale de la localité.

Ces populations sont venues de Ndomor, Taïba Niassene, Santhie, Ndiob, entres autres villages de la commune de Taïba Ndiaye pour participer à cette marche de protestation. Ces jeunes ont exposé toute leur misère relative aux indemnités des paysans impactés par la centrale éolienne. « Cette entreprise est venue dans la commune de Taïba Ndiaye. Nous sommes partis à la rencontre des responsables du parc éolien pour leur faire savoir ce que la population est en train de vivre. Non seulement, ils sont venus au début prendre nos terres, mais ils ne nous ont pas indemnisé de la meilleure manière. Ce que nous fustigeons. Nous sommes indemnisés à 105 Francs le mètre carré. Non seulement, ils nous causent des dommages, mais ces dommages ne sont pas réparés« , a expliqué le porte-parole, Amar Samb.

Recrutement

Les manifestants ont aussi demandé le recrutement des jeunes diplômés. « N’importe quel profil que vous cherchez dans la commune, vous allez le trouver ici à Taïba Ndiaye. Le vrai problème qui s’est présenté, c’est que tardivement, nous avons eu l’information que les recrutements allaient se faire via des sites internet. Des gens se sont très rapidement déplacés pour déposer leurs Cv« , a déclaré sur Rfm M. Samb indiquant que ces gens ont répondu aux profils qu’ils cherchaient. Mais fustige-t-il, aucune personne de la localité n’est prise concernant le recrutement de personnels qualifiés ».

M

émorandum

Le collectif  du mouvement Taxawu Taiba Ndiaye a mentionné clairement toutes leurs revendications dans un mémorandum soumis au Sous-préfet de Méouane.

Ndiaye Taïba
Annonces

(2) commentaires

Jacques

Il faut une démarche de développement endogène et aux riverains en toute autonomie de prendre les initiatives et je puis les aider

Khalifa Bidar

Je travaille pour Siemens gamesa et j’espère que vous accepterez ma candidature pour vous rejoindre et je vous remercie

Publier un commentaire