Palais : Les coulisses de la rencontre entre Bassirou Diomaye Faye et Amadou Mame Diop

Palais : Les coulisses de la rencontre entre Bassirou Diomaye Faye et Amadou Mame Diop

Le président de la République a reçu le président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop. La rencontre a eu lieu ce mardi au palais de la République. Le Echos renseigne que le dialogue des institutions était au menu des discussions.

Le quotidien « Les Echos » du jour croit savoir que « les deux chefs d’Institution ont discuté sur la nécessaire collaboration entre l’Exécutif et le Législatif » surtout que, poursuit celle-ci, le nouveau régime est minoritaire au sein du Parlement.

Ainsi, dans le cadre des nouvelles réformes envisagées dont « un projet de loi de finance rectificatif » et « la suppression de certaines Institutions », « il lui faut la collaboration des députés de la coalition Benno Bokk Yakaar »(BBY), pour éviter tout risque de blocage, avance la source.

Celui-ci indique que pour faire passer ces lois, il faut le vote des 3/5 des 165 députés, soit 99 parlementaires avant de rappeler que le nouveau Premier ministre Ousmane Sonko doit faire sa Déclaration de politique générale (DPG) dans moins de trois mois.

Les députés de Benno réunis ont la possibilité de déposer une motion de censure au risque de faire tomber son gouvernement.

12 COMMENTAIRES
  • Baba

    Ils s ils le font, le président va dissoudre l assemblée en septembre

    • Ben

      La dissolution de l’assemblée n’est possible qu’après septembre et si ousmane sonko aura la mal chance de vivre une motion de censure il pourra plus être PM. C’est dans leur intérêt de dialoguer pour le moment.

      • Diouf

        On le remet en place dans la même semaine, ensuite oeil pour oeil dent pour dent.

    • Analyste26

      Avec ou sans motion de censure, l’assemblée ,sera dissoute en Septembre et BBY le sait et est déjà en campagne

    • yesbaaba

      Pourtant les députés PASTEF YEWI étaient les artisans de la dernière motion de censure contre le gouvernement de MAcky. La boule tourne aujourd’hui.
      Ces types doivent savoir que ce n’est pas par banditisme qu’on s’oppose. Ils ont fait trop de conneries. Et à chaque fois qu’ils se sentent en position de faiblesse, ils renient leurs principes et viennent quémander.
      Ceci étant dit, je pense que les députés doivent laisser un peu Diomaye bosser. Notre pays a trop souffert des instabilités.

  • Massina

    Ils n’ont à faire ce qu’ils veulent .En tous cas , le peuple est là et regardant.il n’y a pas de négociation, ou ils se soumettent ou ils se démettent. Le peuple souverain prendra ses responsabilités, le cas échéant. Point final.

    • Lelpo

      Alors toi tu n’as rien compris ils sont élus comme Diomaye s’ils veulent faire tomber Sonko par une motion de censure qu’est ce que votre peuple pastef peut y faire allez brûler l’assemblée nationale peut être 🤣🤣🤣 Diomaye négocié ou Sonko subira la plus grande humiliation de sa carrière politique

  • Véridique

    Les deux institutions doivent forcément collaborer dans l’intérêt supérieur de la nation. Parlons pas de dissolution.

  • B.lee

    Faites tomber ce gouvernement

  • Diop

    Non les députés de Beno ne sont pas si fous pour tuer leur coaltion en cedant au desidera de Diomaye pour faire passer comme lettre à la poste leurs réformes dont la seule motivation n’est rien d »autre que d’affaiblir complètement l’oppisition Il faut se rappeler qu’ils avaient déposé une mention de censure à l »encontre du Gouvernement du PM Amadou BA Les députés de YEWI et notamment ceux de PADTEF ont fait preuve durant les sessions d’une incorrection sans nom et à plusieurs reprises ont tenté de bloquer les travaux en usant de la force physique. ce qui a motivé à deux reprises la réquisition des FDS par le Président de l’Assemblée Nationale pour retablir l’ordre Il n’est pas exclu une collaboration entre les Institutions mais pas du  » MASLAH BAGNE MASSELALAH » C’est très tôt de vouloir commencer à tripoter la constitution Il y a aucune opportunité pour toucher aux lois constitutionnelles Pdt Mama Diop et le Pdt Abdou Mbow prenez vos responsabilites et ne manifestez aucun signe de faiblesse, vos collegues d’en face n’ont jamais manifeste aucun respect à votre égard ni vis avis des membres du Gouvernement C’est pas le ment de flechir Ne soyez pas naifs dès après Septembre 2024 ils vonr dissoudre votre parlement Les lois de finance rectificatives oui. Mais pas autre chose

  • KADER

    Moi je suis persuadé que le protocole de cap manuel fera son effet. Maky a trahi et il doit payer

  • Kiki

    Bby ne fera aucun cadeau au nouveau gouvernement de yolom guenio car il ne le mérite pas na Sénégal bloqué on s’en fou

Publiez un commentaire