Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Ousmane Sonko : “Les masques tombent et le champ politique s’éclaircit…”

Si nous devions rester les seuls opposants à Macky Sall, nous y sommes prêts“, a fait savoir Ousmane Sonko à Jeune Afrique. Le “Patriote”, lors de cet entretien avec nos confrères, a donné son avis sur le ralliement à la mouvance présidentielle du Président Idrissa Seck, Oumar Sarr, entre autres opposants, à l’occasion du dernier remaniement.

Le champ politique s’éclaircit…

Pour Ousmane Sonko, “les choses vont dans le bon sens“. Car, d’après lui, “pour la première fois depuis les législatives de 2017, le champ politique s’éclaircit. Beaucoup de personnalités catégorisées dans l’opposition ne s’opposaient pas réellement, ne tirant leur statut que de leur participation à l’élection présidentielle ou aux élections antérieures. Cela a entraîné un flou dans nos rangs“.

Ligne de démarcation…

Durant cette période, nous avons été les seuls à exprimer nos positions de manière audible, à travers un combat quotidien contre les pratiques du régime. Aujourd’hui, une frange de l’opposition a tombé le masque, ce qui permet de définir un peu mieux la ligne de démarcation entre l’opposition et le pouvoir. Si nous devions nous retrouver seuls, nous y sommes prêts : quoi qu’il arrive, nous camperons dans une opposition ferme et radicale“.

Le ralliement d’Idy…

En effet, depuis l’annonce des résultats proclamant le Président Sall vainqueur de la Présidentielle de 2019, Idrissa Seck s’était muré dans un silence assourdissant. Ce, depuis son appel au calme aux populations. Son ralliement à Macky a surpris plus d’un. Contrairement à certains analystes politiques qui avaient prédit qu’Idy rejoindrait la mouvance présidentielle.

Interrogé sur la question, Ousmane Sonko rappelle qu’en “pénétrant dans l’arène politique sénégalaise, il y a seulement six ans, nous portions l’ambition de faire de la politique autrement. Pour nous, le Sénégal n’est pas confronté à un problème d’hommes mais plutôt de système. Certains compagnons de Senghor ont ensuite accompagné Abdou Diouf puis Abdoulaye Wade ; d’anciens ministres d’Abdoulaye Wade sont aujourd’hui aux côtés de Macky Sall…

A lire la suite dans Jeune Afrique : Ousmane Sonko : “Si nous devions rester les seuls opposants à Macky Sall, nous y sommes prêts”

Sonko, “chef de l’opposition”

Au sein d’une opposition décimée par les ralliements successifs de ses leaders à la mouvance présidentielle, Ousmane Sonko a acquis de facto le statut d’opposant numéro 1. Mais la raréfaction d’alliés potentiels ne risque-t-elle pas de le desservir lors des prochaines échéances électorales ?” Une interrogation légitime de nos confrères.

Depuis la présidentielle de février 2019…

D’après toujours la même source, “depuis la présidentielle de février 2019, Ousmane Sonko paraissait déjà bien seul dans les rangs d’une opposition sénégalaise atteinte durablement d’une extinction de voix. Mais la nouvelle vague de ralliements qui a accompagné le remaniement ministériel du 1er novembre a encore accentué son isolement. Idrissa Seck (Rewmi), qui l’avait devancé au premier tour, a rejoint la mouvance présidentielle, tout comme d’anciens barons du Parti démocratique sénégalais (PDS) entrés en dissidence. Quant à Malick Gakou (Le Grand Parti), une rumeur insistante laisse entendre qu’il pourrait bien être le prochain sur la liste“.

Il n’épargne pas non plus Macky Sall…

Dans cette interview, si Sonko se refuse à évoquer le cas personnel des derniers transfuges en date, il ne mâche pas, d’après nos confrères, ses mots à l’égard des “transhumants” adeptes de la volte-face. Il n’épargne pas non plus Macky Sall, dont il qualifie d’ “antidémocratique” l’ambition affichée de réduire l’opposition à néant.

Tracer son propre sillon…

Les yeux rivés sur les élections locales, maintes fois reportées, où il espère conforter l’ascension éclair qui lui avait permis d’obtenir 16% des voix lors de la présidentielle, Ousmane Sonko se dit plus déterminé que jamais à tracer son propre sillon, loin des “combinazione” dont la vie politique sénégalaise est coutumière.

801 Whatsapp
Annonces
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    12:28 - 17/10/2021

    Rentrée scolaire : Noo lank invite Macky, avec les fonds politiques, à aider les Sénégalais

    Whatsapp
    12:24 - 17/10/2021

    Médina : “Le temps de Bamba Fall est fini”, dixit Seydou Gueye

    Whatsapp
    12:21 - 17/10/2021

    Trafic de passeports diplomatiques : Seydou Gueye évoque la séparation des pouvoirs

    Whatsapp
    12:08 - 17/10/2021

    Ballon d’Or : Zidane vote Benzema

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp