Ousmane Sonko à la jeunesse : « Je vous appelle à travailler matin, midi et soir. La fête c’est après le travail »
PUBLICITÉ

Ousmane Sonko à la jeunesse : « Je vous appelle à travailler matin, midi et soir. La fête c’est après le travail »

Après un périple de 48h dans le centre-ouest du pays, Ousmane Sonko est retourné à Ziguinchor le lundi 17 janvier. Il a rejoint la caravane organisée par la coalition Yewwi Askan Wi dans les quartiers de Belfor, Tiléne, Baneto, Alwaar et Léona.

Entre visites de proximité et déplacements sous forme de caravanes, les leaders de la grande coalition Yewwi Askan wi ont partagé des moments forts avec la jeunesse. Par centaines, jeunes et femmes ont accompagné Ousmane Sonko et compagnie au rythme des chants populaires et hymnes à l’honneur du leader de PASTEF.

Au rond-point Kandé Alassane, Ousmane Sonko a exhorté les jeunes à travailler. « Je m’adresse particulièrement à la jeunesse. Je vous appelle à travailler matin, midi et soir. La fête c’est après le travail. Donc, je vous invite au travail. Diminuez les fêtes, le football, les jambadong et autres festivités…Faites de l’agriculture, de l’aviculture ou l’apiculture. Et après le travail, vous pouvez faire la fête, mais le travail d’abord. C’est ce contrat que je veux avoir avec vous parce que j’ai beaucoup d’affection pour vous. (…) Notre objectif est de lever 5 milliards francs CFA pour financer vos activité », a déclaré le candidat à la ville de Ziguinchor devant des centaines de jeunes acquis à sa cause.

Répondre à Ousmane Senghor Annuler la réponse

71
PUBLICITÉ

8 commentaire

  1. Ben

    c’est un discours très responsable que je partage. je suis en fase avec lui

    1. Ousmane Senghor

      si tu avais dit sa à mortel combat yaura pas de mort fout nous la paix Ok violeur

  2. matar

    Ces bien MR le Brésil 🇧🇷à avancer grâce au accord sur la viande 🍖

  3. matar

    a avancer 🙏

  4. matar

    a avancé🙏

  5. sipikat

    bla bla bla

  6. diata

    dotoniou nakhati

  7. diata

    on c qui tu es mena ay fene kesser

Répondre à Ousmane Senghor Annuler la réponse