Ouakam: C. Fall vide l’appartement de son patron avant d’y mettre le feu

C. Fall a été déférée au parquet hier par la gendarmerie de Ouakam. La domestique a mis le feu à l’appartement de ses employeurs pour camoufler un vol. Un récit du quotidien Enquête.

Deux frères marocains, qui poursuivent leurs études au Sénégal, ont pris un appartement à la cité ASECNA de Ouakam. Pour son entretien, ils ont pris les attaches de la demoiselle C. Fall comme domestique. Tout se passait bien, jusqu’à ce lundi après-midi, lorsqu’ils ont vu l’armoire de leur chambre prendre feu. Avec les vêtements à l’intérieur, les flammes ont rapidement commencé à lécher le plafond. Il a fallu l’intervention rapide des voisins pour circonscrire le feu. Ensuite, les deux frères ont constaté que des habits ont été consumés. Mais surtout que la somme de 150 000F CFA et leurs téléphones portables avaient aussi disparu.

Pour tirer cette affaire au clair, ils ont pris la décision de conduire la domestique de 17 ans dans les locaux de la gendarmerie de Ouakam. Les plaignants sont convaincus que leur domestique a volé l’argent et les deux cellulaires. Ensuite, sachant qu’elle ne pouvait pas se tirer d’affaire ; qu’elle ne pourrait pas sortir de l’appartement avec l’argent et les deux téléphones, elle a décidé de mettre le feu dans la chambre pour camoufler son vol.

‘’Je reconnais avoir volé l’argent, mais…’’

Lors de son audition à la gendarmerie de Ouakam, Mlle Fall a reconnu et rapidement avoir volé l’argent, mais, elle nie avoir mis le feu dans l’appartement. En effet, les pandores l’ont fouillée et découvert sur elle un montant de 55 000 F CFA et l’un des téléphones portables. ‘’Je reconnais avoir volé l’argent, mais je ne suis pas l’auteure de l’incendie. Je ne sais pas ce qui m’a poussé à voler, encore moins où se trouve le reste de l’argent. J’avais dit avoir remis une partie de l’argent à mon copain, mais ce n’est pas vrai. En réalité, j’ai fait de telles déclarations, car j’avais juste peur’’ a-t-elle déclaré devant les hommes de l’adjudant-chef Gor Mack Diop.

Etant dans l’impossibilité de prouver son innocence, C. Fall a été déférée au parquet, depuis hier, pour les délits de vol au préjudice de son employé.

1 COMMENTAIRE
  • maya labeille

    gnak fayda

Publiez un commentaire