Opération anti-braconnage à Vélingara : Mobilisation contre l’abattage clandestin d’arbres à la frontière sénégalo-gambienne

Opération anti-braconnage à Vélingara : Mobilisation contre l’abattage clandestin d’arbres à la frontière sénégalo-gambienne

Le service départemental des Eaux et forêts de Vélingara a lancé une vaste opération de contrôle mardi dernier, visant à combattre le braconnage forestier le long de la frontière entre le Sénégal et la Gambie. Cette initiative fait suite à de multiples plaintes des populations locales concernant des abattages nocturnes d’arbres.

La zone ciblée est celle de Médina-Mary, située à 25 km au nord-ouest de Vélingara. Le communiqué reçu indique que des scieries, exploitées par des individus supposés guinéens résidant en Gambie, ont été établies à proximité, exacerbant le trafic de bois. Ces scieries se spécialisent dans le débitage d’arbres séculaires de l’espèce Dimb, précédemment abattus puis exportés vers la Gambie.

En réponse à ce fléau, la communauté locale appuie fortement l’action des autorités forestières et exhorte à la mise en place d’un poste forestier pérenne pour sécuriser la région. Depuis 2012, les riverains de cette frontière luttent pour une telle installation afin de préserver efficacement leur environnement naturel.

1 COMMENTAIRE
  • Brun

    BRAVO 👍
    En France les propriétaires sylvicoles ( culture du Pin) surveillent nuit et jour les parcelles boisées.
    On cotise pour faire des pistes en terre battue ou en grave , pour exercer plus facilement en voiture les contrôles ( vols de bois, feux déclarés, trafiquants en tout genre)etc….

Publiez un commentaire