Nouvelle monnaie de la Cedeao : Tout comprendre sur la mise en oeuvre de Eco

Eco est le nom proposé pour la monnaie commune que la Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Zmao) prévoit d’introduire. Après son introduction, l’objectif est de fusionner la nouvelle monnaie (Eco) avec le franc CFA d’Afrique de l’Ouest (utilisé par les membres francophones de la Cedeao depuis 1945). Cela créera une monnaie commune pour une grande partie de l’Afrique de l’Ouest. Pour que l’Eco soit mis en œuvre, dix critères de convergence, définis par l’Institut monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Imao), doivent être respectés.

Les quatre principaux critères à respecter par chaque pays membre sont:

  1. Un taux d’inflation à un chiffre à la fin de chaque année
  2. Un déficit budgétaire ne dépassant pas 4% du PIB
  3. Un financement de déficit par la banque centrale ne dépassant pas 10% des recettes fiscales de l’année précédente
  4. Réserves brutes pouvant couvrir l’importation pour un minimum de trois mois.

Les six critères secondaires à atteindre par chaque pays membre sont

  1. Interdiction de nouveaux défauts de paiements et liquidation des défauts de paiements existants.
  2. Les recettes fiscales devraient être égales ou supérieures à 20% du PIB.
  3. Le ratio de la masse salariale par rapport revenus fiscaux doit être égal ou inférieur à 35 pour cent.
  4. Le ration de l’investissement public par rapport aux recettes fiscales doit être égal ou supérieur à 20 pour cent.
  5. Un taux de change réel stable.
  6. Un taux d’intérêt réel positif.

La nouvelle monnaie Eco et la monnaie unique

les 15 membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont convenu d’une feuille de route pour l’établissement d’une monnaie commune appelée «Eco» d’ici 2020. L’Eco devrait être précédée de la création de la Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO qui a été formée en 2000 et qui aurait dû être établie concrètement avant 2015) , la création d’une banque centrale et d’une monnaie commune pour les six pays de la ZMAO: la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone. Le lancement de la ZMAO va compléter l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), déjà établie et composée de huit membres, qui partage une monnaie commune, le franc CFA, indexée sur l’euro avec un taux de change fixe .

Zone Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO)

La Zone Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO) ou en anglais , « West African Monetary Zone (WAMZ) » est un groupe de six pays au sein de la CEDEAO qui prévoient d’introduire une monnaie commune appelée l’Eco. Les six États membres de la ZMAO sont la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Nigéria et la Sierra Leone qui ont formé l’organisation en 2000 et le Liberia l’a rejoint le 16 février 2010. Outre la Guinée, qui est francophone, ils sont tous anglophones.

À lire aussi
"Pan-africanistes durcis: sachez qu’il n’y aura ni Eco, ni Ecu... en 2020"

L’objectif final est de fusionner le franc CFA et Eco, donnant à l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest une monnaie unique et stable. Le lancement de la nouvelle monnaie est en cours de développement par l’Institut monétaire de l’Afrique de l’Ouest (IMAO) ou en anglais West african monetary Institute basé à Accra, au Ghana.

Il y a des avantages et des coûts pour les unions monétaires. En théorie, une union monétaire rend le commerce plus facile et l’emprunt moins coûteux pour les pays membres. Cependant, cela implique une certaine perte de souveraineté économique liée à l’existence d’une monnaie et d’une politique monétaire communes. Cela signifie que les pays individuels ne peuvent pas choisir d’imprimer plus d’argent s’ils souhaitent ou utiliser des taux d’intérêt pour influencer leurs économies.

Ces outils de politique monétaire deviennent l’apanage de la banque centrale régionale. Un autre point négatif pour les pays est la perte de recettes douanières résultant de l’émergence d’un marché unique ou commun. En Afrique de l’Ouest, les recettes tarifaires peuvent représenter jusqu’à 40% des recettes fiscales pour certains pays. Les économistes sont divisés sur les avantages et inconvénients d’une union monétaire

: Tout Comprendre Eco
whatsapp 946

(22) commentaires

El Hadji Dame Cisse

J’aime ça monnaie commune et apres on continue la lutte pour l’intégration africaine (États-Unis d’Afrique ) .
Yal na africain yi baayi corruption

Gassama

Quel en seraient les inconvénients ?

    Abdoulaye

    Une faible compétitivité les premiers parce que les ménages devront s’habituer de cette nouvelle monnaie, ensuite une baisse des recettes tirer sur les taxes aux exportations et importations d’autant plus que la plupart du budget des pays africains comprend en moyenne 30 à 35% de ces recettes ( douanes)

Pape Diaw

Il faut changer le nom.Eco c’est nul comme nom de monnaie.Moi, j’opte pour Afro ou Afri.

    Mouhammad

    Eco c come ECOWAS en anglais.
    ECOWAS moy CEDEAO

    Ib

    Voila pape meme moi j’avais choisi afro vraiment

Cod

.Pourkoi ECO. MOI JAURAI PRIS AFRO. BANDES DASSIMILES ET DESCLAVES. VOUS VOULEZ JUSTE VOUS RAPPROCHER DU E DE EUROS DETACHEZ VOUS VOYONS. AFRO

    Abdoulaye

    No L’Afro a été le premier choix pour cette monnaie unique ensuite suite a un réunion ils l’on abolit parce-qu’il ressembler trop à l’E euro

Kabir Lo

Jespere Que la france Na rien a voir avec cette devis et les autres blanc aussi .POUR Ce lappelation Jaime bien le nom (fric)

    Abdoulaye

    La France est contre l’idée même car il a tout fait pour que le Sénégal en fasse pas partie

Eljadji

quelque soit les inconvenants, il faut avancer sur cette lancé car avec le CFA, nous aurons toujours faim et les francais vivront tjrs dans l’opulence!

Bon Voisin

Pourquoi le « E » comme euro j espère que il y a pas angouille sous roche.

Bonne Chance L'eco

Pourquoi des économistes nous ont-ils endormi depuis près de 60 ans en disant que c’était impossible, risqué.. alors que Maroc, Tunisie, Mauritanie, Nigéria, Gambie.. s’en sortent même mieux que les pays CFA. ll restera au début un petit lien avec le CFA, mais l’ECO est un grand pas vers l’indépendance économique. Merci Sankara, Kémi Séba, Sonko, Guy M Sagna..

Maxam

Pape diaw je suis dakor avk toi

Malik

Mm si ont choisissait affro ou affri tu dira eco

Observateur Libre

Vous avez parfaitement raison pape diaw. Afri surtout c’est encore mieux.

Darmanko

Afro avec un grand A no E comme euro

Le_Sènégalais

Salam ! Sinon ça pu le blanc qui opère en Background […]. A part ça j’opte, tenez-vous bien !? 😁, pour  » DËRËME « 

Alioune Diop

Surtout ne pas créer une monnaie pour toutes l’Afrique fixée au taux de l’euro et 6 mois plus le dévolue comme en 1994

Sadio

Non les amis, Eco vient de Ecowas qui est le sigle en anglais de Cedeao. C’est tout. Moi j’approuve vraiment. On ne peut mettre Afro puisque ce n’est pas tte l’Afrique.

Mamadiko

Cette initiative est salutaire au moins le pas vers la rupture avec l’impérialisme s’impose aux africains.

Salif Guidenou

Pourquoi pas les Africains refuse des Afro, Ils voulaient pas connaître
leur identité común , eco on et toujours avec le père Noël européenne eco. Signification euro colonie des l oust