Nouvelle attaque de Boko Haram : plus de 50 morts dans le nord-est du Nigeria

Nouvelle attaque meurtrière de Boko Haram. Au moins 68 personnes, dont des jeunes, ont été tuées lors d’un massacre perpétré par la secte islamiste mardi 3 février dans un village du nord-est du Nigeria, ont déclaré jeudi des témoins et des membres d’une milice locale.

Des hommes très lourdement armés ont attaqué le village de Njaba, dans l’État de Borno, mardi, a rapporté à l’AFP Falmata Bisika, 62 ans, qui a pu trouver refuge à Maiduguri, la capitale de cet État.

« Les terroristes étaient armés jusqu’aux dents » a-t-elle déclaré, et ils se sont mis à tirer sur les habitants qui tentaient de fuir « dont des adolescents et des personnes âgées » a-t-elle poursuivi. « J’ai vraiment peu de chances d’y retourner » a-t-elle estimé. « Quatre de mes petits-enfants ont été tués ».

Selon les témoins, le village a été entièrement brûlé, et plusieurs enfants ont été pris pour cibles délibérément. Selon Ali Mulai, qui fait partie de la milice d’auto-défense du village, l’attaque a commencé vers 5 h du matin. « Parmi les victimes se trouvaient des garçons et des filles de 13 à 19 ans et d’autres habitants, plus âgés. Ils ont été tués par balles ou massacrés » a-t-il déclaré à l’AFP.

Un autre membre de la milice de Njaba a déclaré avoir perdu son père dans l’attaque. Selon lui, l’assaut a été lancé depuis Gwoza, une ville sous le contrôle de Boko Haram depuis le mois de juin, où les islamistes affluent en grand nombre depuis quelques jours.

Avec AFP

4 COMMENTAIRES
  • GUEYE

    je demande a l’opinion international de réfléchir sur les apélations .au lieu de dire etat islamique il faut dire association des bandis criminels il en est de meme pour boko haram.

  • kupukala

    @GUEYE Tu as mon vote.

  • le musulman

    Ils ne sont ni musulmans ni islamistes ce ne sont que de simples lâches et criminels la différence est de taille.Si vraiment ce sont des combattants,ils n’ont qu’à s’attaquer aux militaires qui vont les exterminer comme des chiens.

  • Coums

    Vrema ONU warna réagir

Publiez un commentaire