PUBLICITÉ
aspt"
Nigeria : Buhari attaqué sur sa décision de se rendre à Dakar
PUBLICITÉ

Nigeria : Buhari attaqué sur sa décision de se rendre à Dakar

La présidence a justifié mercredi la décision du président Muhammadu Buhari de se rendre à Dakar, au Sénégal, pour assister au sommet de l’Association internationale de développement (IDA) pour l’Afrique.

Le président a été attaqué pour sa décision de quitter le pays malgré les défis de sécurité considérables, rapporte onlinenigeria.com visité par senego.

Rappelons que des terroristes ont attaqué un convoi de voitures transportant l’équipe préparatoire composée de gardes de sécurité, de responsables du protocole et des médias, avant le voyage du Président Muhammadu Buhari à Daura pour le Sallah, mardi, ce qui a fait deux blessés.

Dans un communiqué, la présidence a qualifié de triste et malvenu l’incident, la fusillade survenue près de Dutsinma, dans l’État de Katsina.

Un témoin oculaire a déclaré qu’un officier du protocole de la présidence et une femme étaient les deux personnes qui ont été blessées dans l’attaque.

Par ailleurs, les terroristes de Boko Haram ont lancé une attaque féroce contre le centre correctionnel de Kuje mardi soir, libérant pas moins de 600 détenus, y compris des combattants de Boko Haram détenus dans l’établissement.

Boko Haram sème la panique, mais l’!etat refuse de céder

Six détenus et un membre du personnel de sécurité ont été tués au cours de l’attaque. Ces deux incidents, survenus quelques heures à peine avant le départ de M. Buhari, ont suscité un tollé général, le Président étant décrit comme insensible à la situation d’insécurité de la population.

Répondant à une question sur ces incidents, la présidence a déclaré que l’annulation du voyage prévu reviendrait à céder aux caprices des terroristes.

Lors de l’événement de haut niveau prévu pour demain, jeudi, et organisé par le Président Macky Sall de la République du Sénégal, le Président Buhari devrait rejoindre d’autres dirigeants africains dans un dialogue ouvert sur les défis et les priorités du développement ainsi que sur les initiatives de transformation qui aboutiront à un document final, la Déclaration de Dakar.

Les sujets prévus pour la discussion comprennent : Le financement de la relance et de la transformation économique en Afrique ; l’agriculture, l’élevage et la sécurité alimentaire ; le capital humain ; l’innovation numérique et technologique ; et la transition énergétique et le changement climatique.

PUBLICITÉ