PUBLICITÉ

Nice-OM: Match interrompu pour des banderoles et chants homophobes

Le match opposant ce mercredi, l’Olympique de Marseille à Nice dans le cadre de la troisième journée de Ligue 1 a été interrompu pour quelques minutes. Cela fait suite à des banderoles homophobes déployés dans les tribunes en sus des chants du même type entonnés par les supporters.

Douze (12) minutes. C’est le temps qu’aura duré l’interruption de la rencontre. Celle-ci reprend après. En effet, cet incident est intervenu alors que la commission de discipline de la Ligue de football professionnel devait juger 18 cas de chants ou banderoles homophobes dans les tribunes de ses championnats professionnels de L1 et de L2.

Banderoles

Deux banderoles ont été déployées dans les tribunes, sur lesquelles on pouvait lire: “LFP/Instance : des parcages pleins pour des stades plus gay“, et “Bienvenue au groupe Ineos (qui vient de racheter le club, ndlr): à Nice aussi on aime la pédale!” Les joueurs ont regagné les vestiaires sous le chant: “La Ligue, on t’enc…“.

Résultat

C’est l’Olympique de Marseille qui remporte la partie sur un score de 2 buts à 1. Il est à noter que cette victoire constitue sa toute première de la saison. Ce soir, l’OM a compté sur un grand Steve Mandanda, le portier. Et deux attaquants-buteurs que sont Dario Benedetto (31e) et Dimitri Payet (73e sur pénalty).

 

 

Annonces

(3) commentaires

  • Papemassar Mariamasar

    Les lobbies gays franc maçons vont détruire la vie d’ici 10ans

  • Aloula

    Pourtant l’année y’a eu des chants racistes dans les stades partout en Europe, ils n’ont pas arrêter les matchs!

  • Loki

    Vivement une météorite géante sur terre, l’humanité a besoin d’une extinction de masse.