Nice: La justice saisie après la naissance d’un bébé appelé Mohamed Merah

Nice: La justice saisie après la naissance d’un bébé appelé Mohamed Merah

La mairie de Nice a saisi la justice afin de faire modifier l’état-civil d’un nouveau-né appelé Mohamed Merah, comme le tueur de Toulouse et Montauban en 2012. Le parquet de Nice a engagé une procédure pour modifier le prénom du nouveau-né.

Dans un communiqué publié vendredi, Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Philippe Pradel, maire de Nice, ont annoncé que la ville saisissait le procureur après avoir signalé la déclaration de naissance, datée de début novembre, d’un petit garçon appelé Mohamed, Nizar Merah.

Pour la mairie de Nice, le choix de la famille de prénommer son garçon de la sorte est «susceptible d’être contraire à son intérêt». Elle craint de surcroît que cela ne fasse écho aux événements du 14 juillet dernier. «C’est pour cette raison que nous avons alerté le procureur afin qu’il prenne les mesures adéquates pour faire modifier cet acte de naissance dont le contenu porte atteinte à notre République», indiquent Christian Estrosi et Philippe Pradel.

1 COMMENTAIRE
  • Arezki

    n’importe te quoi. connard de raciste. islamophobes. salle race de Toubab

Publiez un commentaire