Annonces
Annonces
» » » » » Nécrologie : Dr Babatunde Osotimehin de...

Nécrologie : Dr Babatunde Osotimehin de l’UNFPA est mort subitement dans la nuit de dimanche à lundi

Le directeur exécutif du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), Dr Babatunde Osotimehin, est décédé, dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 68 ans.

Le Dr Osotimehin est « décédé subitement à son domicile« , précise un communiqué de presse reçu à l’agence de presse sénégalaise. Le texte évoque « une terrible nouvelle pour l’UNFPA et pour l’ensemble des personnes, en particulier les femmes, les filles et les jeunes, auxquelles il a consacré sa vie sans relâche, depuis ses premières années comme médecin au Nigéria« .

L’organisme onusien salue « un homme de courage et de détermination« , qui a « mis son leadership exceptionnel au service de la santé et des droits des femmes et des filles du monde entier, et a toujours veillé à porter leurs intérêts au plus haut niveau« .

Le communiqué souligne qu’ »il avait compris que les 1,8 milliard de jeunes de notre planète sont le plus grand espoir de notre avenir commun« .

« L’UNFPA est déterminé à continuer le travail du Dr Osotimehin en faveur des femmes et des jeunes. L’organisation continuera de défendre les droits de l’homme et la dignité de toutes et de tous, notamment les adolescentes les plus vulnérables« , poursuit le texte.

Médecin et spécialiste de la santé publique, mais également secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies, le Dr Osotimehin était, depuis le 1er janvier 2011, le quatrième directeur exécutif de l’UNFPA.

Auparavant, il avait exercé la fonction de directeur général de l’Agence nationale du Nigéria pour la lutte contre le VIH/sida, avant de devenir ministre de la Santé.

C’est en 1972 que le Dr Osotimehin achève ses études de médecine à l’université d’Ibadan, au Nigéria. Sept ans plus tard, il obtient un doctorat en médecine à l’université de Birmingham, au Royaume-Uni.

En 1980, il est nommé professeur à l’université d’Ibadan, dont il a dirigé le département de pathologie clinique, avant d’être élu doyen de la Faculté de médecine, en 1990.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL